Another Day in Paradise (film, 1998)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Another Day in Paradise.

Another Day in Paradise, ou Un autre jour au paradis au Québec, est un film tourné en 1997 par Larry Clark. Présenté en compétition au Festival du film policier de Cognac en 1999, Another Day in Paradise a obtenu le grand prix du jury. Il auras aussi été nominé pour : le Prix spécial du jury, le Prix de la critique, le Prix du public et pour le Prix "Sang neuf".

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le Midwest, aux Etats-Unis, au début des années 70. Bobbie, un adolescent à la dérive, vit de petits larcins. C'est alors qu'il rencontre Mel, truand et dealer charismatique qui le persuade de voir plus grand. Avec Sid, son amie, Rosie, la copine de Bobbie, Mel met au point un gros coup. Ils touchent le gros lot. Mais revendre le butin s'avère plus dangereux que de l'acquérir...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Another Day in Paradise
  • Titre québécois : Un autre jour sans paradis
  • Réalisateur : Larry Clark
  • Scénario : Christopher B. Landon, Stephen Chin, d'après le livre de Eddie Little
  • Production : Stephen Chin, Larry Clark, Scott Shiffman, James Woods
  • Montage : Luis Colina
  • Version Cinéma : 1h37
  • Version Non-Censuré : 1h41
  • Film américain
  • Budget : 4,5 Millions de dollars (4,15 Millions d'euros)
  • Film interdit au moins de 16 ans à sa sortie.
  • Date de sortie : 30 décembre 1998 (Etats-Unis), 16 juin 1999 (France)

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : Version Québécoise = VQ[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Malgré la censure d'une scène au dialogue salés à 30' qui persiste sur la plupart des DVD. Le film a été coupé d'une courte scène d'introduction évoquant l'époque et la guerre du Vietnam... Elle a dû être coupée à la demande de la commission de censure américaine afin que le film puisse être classé "R" (r : "restricted", qui interdit le film aux mineurs de moins de 17 ans non accompagnés) et non NC-17 (interdiction aux mineurs et refus des chaînes de télévision et de la presse écrite d'en faire la promotion).
  • Le film est le second du réalisateur, qui 5 ans plus tôt réalisais "Kids", film scénarisé par Harmony Korine, le réalisateur de Gummo et de Spring Breakers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 12 décembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]