Anophthalmus hitleri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anophthalmus hitleri est une espèce de coléoptères cavernicoles aveugles de la famille des Carabidae. Endémique de Slovénie, cette espèce rare fait l'objet de braconnage à cause de son épithète spécifique donnée en hommage au dictateur Adolf Hitler en 1937.

Écologie et répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été trouvée, pour le moment, uniquement dans cinq grottes humides, qui sont toutes situées en Slovénie[2].

Les membres de cette sous-famille des Trechinae sont comme la plupart des Carabidae, des prédateurs, on suppose donc que les adultes et les larves d’Anophthalmus hitleri sont des prédateurs de plus petits animaux habitant ces grottes slovènes. Un des avantages de la systématique est qu'elle permet parfois de faire des prédictions sur des caractères inconnus d'un organisme, en se fondant sur les connaissances d'espèces apparentées.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Anophtalmus hitleri épinglé dans une collection entomologique

Le nom de genre Anophthalmus provient du grec ancien ὀφθαλμός, ophthalmós (« œil »), auquel est ajouté le préfixe privatif ἀν-, an- : il signifie « sans yeux », en raison de l'absence d'yeux chez la quarantaine d'espèces de ce genre qui vivent dans l'obscurité perpétuelle.

L'espèce A. hitleri est décrite en par Oskar Scheibel, un ingénieur ferroviaire autrichien vivant à Zagreb et entomologiste amateur spécialiste de la sous famille des Trechinae. il se base sur une récolte effectuée par le spéléologue slovène Vladimir Kodrič. Scheibel déclare lors de sa description donner cette épithète spécifique pour la « dédier au chancelier Adolf Hitler en tant qu'expression de [sa] vénération »[Note 1],[3]. En réponse, le Führer lui aurait envoyé une lettre pour lui montrer sa gratitude[4].

Noms similaires[modifier | modifier le code]

Il ne s'agit pas de la seule espèce portant un hommage à Hitler. Un insecte fossile de l'ordre des Paléodictyoptères s'est vu attribuer le nom Rochlingia hitleri en 1934, également en l'honneur du magnat de l'acier Hermann Röchling, un virulent antisémite. Parmi le panthéon des taxons érigés à la gloire des dictateurs, il existe également la ronce Rubus mussolinii pour Benito Mussolini, un nom aujourd'hui considéré comme synonyme de Rubus ulmifolius ; le genre de dinosaures Jenghizkhan pour Genghis Khan ; la musaraigne africaine Crocidura attila pour Attila et encore le genre de papillon de nuit Caligula pour Caligula[3].

Raisons de sa conservation[modifier | modifier le code]

L'éponymie, c'est-à-dire le fait donner le nom d'une personne à un taxon, est la plupart du temps un hommage qui permet son immortalisation. Hitler représente depuis la seconde moitié du XXe siècle le mal incarné ; par conséquent, conserver cette dédicace peut choquer. Cependant, quelle que soit l'idéologie du descripteur, le code international de nomenclature zoologique dont les bases sont édictées par Carl von Linné ne permet pas de changer une épithète spécifique, la primauté allant toujours à la première description. Le fait que certains regrettent cette reconnaissance pour des personnes jugées immorales à travers des espèces vivantes qui n'ont rien à voir avec ces considérations humaines est un sujet complexe qui fait l'objet de discussions permanentes et qui va bien au-delà du microcosme social scientifique. Le consensus actuel est d’offrir cette possibilité au descripteur[3].

Du point de vue slovène, en dehors d'une seule représentation sur un timbre postal de l'ex-Yougoslavie en 1984, le nom de ce coléoptère est considéré comme une erreur historique infamante[5].

Braconnage[modifier | modifier le code]

Puisque l'espèce ne présente pas de caractéristiques telles que des couleurs ou des antennes extravagantes, elle est braconnée purement à cause de son nom par les collectionneurs d'objets nazis et par les collectionneurs de coléoptères[6],[7]. Cela la met en danger d'extinction[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Citation originale en allemand : « Dem Herrn Reichskanzler Adolf Hitler als Ausdruck meiner Verehrung zugeeignet »
  1. Scheibel 1937 : Ein neuer Anophthalmus aus Jugoslawien. Entomologische Blätter, vol. 33, n. 6, p. 438–440.
  2. « Curiosities of Biological Nomenclature: Etymologies », consulté le 18 mars 2012.
  3. a b et c Stephen B. Heard, « 8 The Name of Evil », dans Charles Darwin’s Barnacle and David Bowie’s Spider, Yale University Press, (ISBN 978-0-300-25269-9, DOI 10.12987/9780300252699-010), p. 64–72
  4. (en) Venkataraman, K., « Naming Animals », Science Reporter, vol. 56, no 3,‎ , p. 32-33 (lire en ligne)
  5. (en) Cibic, J., « How (Not) to Shame a Name. », dans On Productive Shame, Reconciliation, and Agency, vol. 16, Suzana Milevska (Ed.), , 165 p. (ISBN 978-3-95679-149-9, lire en ligne), p. 83
  6. Pierre Barthélémy, "Un coléoptère nommé Hitler", blog Passeur de sciences (Le Monde).
  7. May Berenbaum, « ICE Breakers », American Entomologist, vol. 56, no 3,‎ , p. 132–133+ 185 (DOI 10.1093/ae/56.3.132, lire en ligne [PDF])
  8. Ruth Elkins, « Fans exterminate 'Hitler' beetle », The Independent,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  9. Vedrana Simičević, « Poachers threaten Balkans' underground biodiversity », Science, vol. 358, no 6367,‎ , p. 1116-1117 (DOI 10.1126/science.358.6367.1116)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :