Anok Yai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anok Yai
Anok Yai at Paco Rabanne Spring Summer 2020.jpg
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Université d'État de Plymouth
Manchester High School West (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Représentée par

Anok Yai, née le au Caire, est un mannequin américain d'origine sud-soudanaise. Elle est le deuxième mannequin noir à avoir ouvert un défilé pour Prada, après Naomi Campbell, et le premier mannequin soudanais[1].

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

La famille d'Anok Yai a emménagé à Manchester, New Hampshire quand elle avait 2 ans.[2] Sa mère est infirmière et son père travaille pour Easterseals (U.S.) (en), une association pour l'inclusion des personnes handicapées. Sa sœur Alim, consultante financière, est par ailleurs son manager.[3] Anok Yai est diplômée de la Manchester High School West (en), puis elle étudie la biochimie à l'Université d'Etat de Plymouth (New Hampshire), dans l'intention de devenir un médecin.[4],[5]

Carrière[modifier | modifier le code]

Anok Yai a été découverte en [6], à la fête de rentrée de l'Université Howard[7], par un photographe professionnel qui a demandé à prendre sa photo[8]. Il a posté la photo sur Instagram, suscitant plus de 20 000 « like ». Les agences de mannequins, y compris IMG Models, ont demandé à la contacter. Finalement, elle a choisi de signer un contrat avec NEXT Model Management[9],[10]. En 4 mois, elle est devenue la première mannequin soudanaise à ouvrir un défilé de mode pour Prada[11]. Elle est apparue dans la campagne publicitaire Prada de 2018 et figurera dans une future campagne de Nike conçue par Riccardo Tisci de Givenchy[12].

Elle déclare au magazine Vogue anglais[13] :

« C'était un honneur et je suis fière d'avoir été choisie pour l'ouverture, mais c'est plus grand que moi. Le fait que j'ouvre le défilé de l'une des meilleures maisons de mode, c'est déclarer au monde - en particulier aux femmes noires - que leur beauté est quelque chose qui mérite d'être célébré. »

En , Yai est devenue l'égérie publicitaire de la marque de cosmétiques Estée Lauder[14],[15],[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « At Prada, Supermodels, Virtual Models, and a History-Making Moment », sur vogue.com.
  2. (en) Cleve R. Wootson Jr, « A photographer unexpectedly snapped her picture at homecoming. Then, modeling agencies called », sur www.washingtonpost.com, .
  3. (en) « Plymouth State student a model of internet fame after Instagram post », sur newhampshire.com.
  4. (en) « Modeling agencies reach out to woman featured in viral photos », sur cbsnews.com.
  5. (en) « New Hampshire college student signs with modeling agency after viral Instagram photo », sur boston.com, .
  6. (en-US) Charles Varenne, « Grace Elizabeth and Anok Yai Model Spring's Most Dynamic Looks », sur ELLE, (consulté le ).
  7. (en-US) « Misty Copeland Daily Routine | Estée Stories Blog | esteelauder.com », sur Estée Lauder Official Site (consulté le ).
  8. (en-US) « A photographer unexpectedly snapped her picture at homecoming. Then, modeling agencies called. », sur The Washington Post.
  9. (en) « This 19-Year-Old College Student Signs Major Modeling Contract After Her Photo From Howard Homecoming Goes Viral », sur essence.com.
  10. (en) « Anok Yai becomes first black model to open Prada runway show in two decades », sur The Independent, (consulté le ).
  11. « This South Sudanese college student is now a top model at Prada, thanks to the internet », sur yahoo.com.
  12. « 8 Models to Watch This Season », .
  13. (en) Naomi Pike, « "This Is Bigger Than Me" - Anok Yai On Being The First Black Model To Open Prada In 20 Years », sur vogue.co.uk.
  14. https://www.crfashionbook.com/beauty/a22677124/anok-yai-interview-diversity-estee-lauder/.
  15. (en-US) Radhika Seth, « Meet Anok Yai, The Model Making History », sur British Vogue (consulté le ).
  16. (en) Lauren McCarthy, « How Model Anok Yai Gets Her Flawless Skin », sur W Magazine (consulté le ).