Annie Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 21 décembre 2019 à 17:13 et modifiée en dernier par 2a01:e34:ed97:85d0:3982:901f:44d3:6932 (discuter). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Statue d'Annie Moore et de ses deux jeunes frères à Cobh.

Annie Moore, de son vrai nom Anna Moore, ()[1] fut la première immigrante aux États-Unis passant par Ellis Island, le [2].

Biographie

Cette jeune fille de 18 ans, venait du comté de Cork en Irlande et désirait rejoindre avec ses deux frères ses parents, qui étaient venus à New York quatre ans auparavant. Elle fut accueillie par les officiers qui lui donnèrent une pièce d'or d'une valeur de 10 $.

Elle fut longtemps confondue avec une Annie Moore qui vécut au Texas et décéda accidentellement en 1924. Des travaux réalisés en 2006 ont permis de savoir qu'il ne s'agissait pas d'elle. Annie Moore vécut le reste de ses jours dans le Lower East Side où elle épousa un employé de boulangerie avec qui elle eut onze enfants. Elle décéda le d'une crise cardiaque.

Commémoration

Deux statues commémorent son passage sur l’île, l'une au musée d'Ellis Island, l'autre à Cobh en Irlande. Une chanson en son hommage a été écrite par Brendam Graham et Ronan Tynan qui fut, entre autres, interprétée par les Celtic Woman.

Notes et références

  1. Dates gravées sur sa tombe. Photographie disponible sur Wikimédia Commons.
  2. (en) Sam Roberts, « Story of the First Through Ellis Island Is Rewritten », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).