Annie Mikpiga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Annie Mikpiga
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Annie Mikpiga née en 1900 et morte en 1984 est une artiste inuite du Nunavik, au Québec. Ses estampes se retrouvent dans plusieurs collections publiques et musées au Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikpiga est née en 1900 à Akua, près de Puvirnituq au Nunavik[1]. Elle y vécut jusqu'à sa mort en 1984[2].

Mikpiga est reconnue comme l'une des premières artistes inuites à expérimenter la gravure[2], Des années 1960 au début des années 1970, elle réalise une soixantaine de pièces taillées dans la pierre. Ses œuvres font partie des collections du Musée des beaux-arts du Canada[3], du Musée canadien de l'histoire[4], de la Winnipeg Art Gallery[5], du Musée national des beaux-arts du Québec[6] et du Musée de la civilisation[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « MIKPIGA, Annie », Canadian Women Artists History Initiative | Concordia University, (consulté le 28 mai 2020).
  2. a et b (en) Ingo Hessel, Jules Heller (dir.) et Nancy G. Heller (dir.), « Mikpiga, Annie (Nuvalinga) (1900–1984) », dans North American Women Artists of the Twentieth Century: a Biographical Dictionary, Routledge, , 379-380 p. (ISBN 978-1-306-37471-2 et 1-306-37471-5, OCLC 868964311).
  3. (en) Mikpiga, « Walrus », Musée des beaux-arts du Canada, (consulté le 26 mai 2020).
  4. (en-US) Mikpiga, « Seal Hunter Reaching Home », Canadian Museum of History, (consulté le 26 mai 2020).
  5. (en-CA) Mikpiga, « Man », Winnipeg Art Gallery, (consulté le 28 mai 2020).
  6. Mikpiga, « Chasse à l'oie », Musée national des beaux-arts du Québec, (consulté le 31 mai 2020).
  7. Mikpiga, « Caribou », Collections - Musée de la civilisation, (consulté le 26 mai 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]