Annie Goetzinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Annie Goetzinger
AnnieGoetzinger.jpg

Annie Goetzinger lors d'une séance de dédicace

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Annie Goetzinger, née le 18 août 1951 à Paris, est une dessinatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'École des Arts Appliqués où elle étudie le dessin de mode de 1967 à 1971, Annie Goetzinger suit les cours de Georges Pichard. Remarquant ses dessins, Jacques Lob la fait entrer à Pilote. Elle publie également dans la revue Lisette. Elle réalise son premier album en 1975, Casque d'or, grâce auquel elle reçoit deux prix au Festival d'Angoulême. Elle s'attache ensuite à une biographie de George Sand, Aurore, puis crée le personnage qui la fera connaître, Félina. Elle publie également des planches dans Circus, L'Écho des savanes, Fluide glacial… Elle est l'une des rares dessinatrices de l'époque, avec Claire Bretécher ou Chantal Montellier. Elle a surtout travaillé avec Pierre Christin dès 1980. Elle a longtemps vécu à Barcelone.

Réaliste, son dessin d'abord sinueux s'affirme vite tout en gardant sa souplesse. Les couleurs travaillées sont proches de la couleur directe. Ses albums renferment une grande conscience historique, avec souvent un parfum nostalgique, et abordent de front les problèmes sociaux : montée de la guerre (Rayon Dames, Le Tango du disparu), sida (L'Avenir perdu).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Légende et réalité de Casque d'or, Glénat, 1976
  • Aurore, éditions des femmes, 1978
  • Curriculum BD, Les Humanoïdes Associés, 1980 ; réédition : Rayon Dames, Les Humanoïdes Associés, 1991
  • Portraits souvenirs
  • Félina, scénario de Víctor Mora, Dargaud
    • Félina, 1982
    • Les mystères de Barcelone, 1983
    • L'Ogre du Djebel, 1986
  • Le Tango du disparu, scénario de Pierre Christin, Flammarion, 1989
  • Mémoires de Barcelone, texte de Montserrat Roig, La Sirène, 1993
  • Le Message du simple, scénario de Pierre Christin, Seuil, 1994
  • La Sultane blanche, scénario de Pierre Christin, Dargaud, 1996
  • Paquebot, scénario de Pierre Christin, Dargaud, 1999
  • Agence Hardy, scénario de Pierre Christin, Dargaud
    • Le parfum disparu, 2001
    • La Trace pâle, 2002
    • Le Poison rouge, 2004
    • Banlieue rouge, banlieue blanche, 2006
    • Berlin, zone française, 2008
    • Boulevard des crimes, 2009
    • Les diamants fondent au soleil, 2012
  • Une page dans Bonheur Park, La Voix des Anges 3, de Rodolphe et Alain Bignon
  • Marie-Antoinette, la reine fantôme, scénario de Rodolphe, Dargaud, 2011
  • Jeune fille en Dior, Dargaud, 2013
  • Les Apprentissages de Colette, Dargaud, 2017

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Rodolphe, « La Diva », dans Jean-Luc Fromental (dir.), L’Année de la bande dessinée 81/82, Paris : Temps Futurs, 1982, p. 43.

Liens externes[modifier | modifier le code]