Annie Collovald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Annie Collovald
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse

Annie Collovald, née le , est une sociologue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son domaine est la sociologie des mouvements politiques de droite et d’extrême droite (voir sur populisme).

Elle est professeur à l’Université de Nantes.

Depuis 2010, elle est membre de l’Institut universitaire de France. Elle apporta au Front de gauche son expertise sociologique sur l'explication du vote Front national à la veille du scrutin présidentiel de 2012.

Elle a été membre du Comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Grands Problèmes politiques contemporains, avec Guillaume Courty, Paris, Éditions L’Étudiant, coll. « Les Guides de l'Étudiant. Série Connaissance », 1999, 160 p. (ISBN 2-86745-790-4)
  • Jacques Chirac et le gaullisme, Paris, Éditions Belin, coll. « Socio-histoires », 1999, 319 p. (ISBN 2-7011-2080-2)[2],[3]
  • Le Populisme du FN, un dangereux contresens, Bellecombe-en-Bauges, France, Éditions Du Croquant, coll. « Savoir-Agir », 2004, 253 p. (ISBN 2-914968-06-X)
  • La Démocratie aux extrêmes. Sur la radicalisation politique, dir. avec Brigitte Gaïti, Paris, Éditions La Dispute, coll. « Pratiques politiques », 2006, 338 p. (ISBN 2-84303-122-2)
  • Lire le noir. Enquête sur les lecteurs de récits policiers, avec Érik Neveu, Paris, Éditions de la BPI, coll. « Études et recherche », 2004, 344 p. (ISBN 2-84246-087-1)[4],[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://cvuh.blogspot.fr/2007/07/adherents-du-cvuh.html.
  2. Delphine Dulong, « Annie Collovald, Jacques Chirac et le gaullisme. Biographie d'un héritier à histoires », Revue française de science politique, Persée, vol. 50, no 4,‎ , p. 860-862 (lire en ligne)
  3. Jean Séguy, « COLLOVALD (Annie), Jacques Chirac et le gaullisme. Biographie d’un héritier à histoires. Paris, Belin, 1999, 320 p. », Archives de sciences sociales des religions, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, no 110,‎ , p. 67-68 (ISBN 2-222-96691-4, ISSN 0335-5985, lire en ligne)
  4. Bernard Strainchamps, « Annie Collovald, Erik Neveu. Lire le noir. Enquête sur les lecteurs de récits policiers », sur Bulletin des bibliothèques de France (consulté le 29 août 2014)
  5. Christine Ferniot, « Le polar n'a plus mauvais genre », sur L'Express, (consulté le 30 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]