Annette Hayward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Annette Hayward
Description de cette image, également commentée ci-après
Dans la bibliothèque du Parlement, lors de la remise du Prix du Gouverneur général 2007
Naissance
Grand Falls, Dominion of Newfoundland Red Ensign.svg Terre-Neuve
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

La Querelle du régionalisme au Québec

Annette Hayward, née le à Grand Falls (Terre-Neuve), est une spécialiste de littérature québécoise et essayiste.

Elle a étudié à King's College (Halifax) et à l'Université de Grenoble, a fait sa maîtrise à Dalhousie et son doctorat à McGill. Professeure à l'Université Queen's (Kingston) de 1973 à 2009, elle est maintenant émérite.

Ses travaux portent principalement sur l'écriture au féminin, les procédés du polémique et la littérature québécoise du début du XXe siècle. Dans La querelle du régionalisme au Québec (1904-1931), elle étudie les débats parfois très vifs qui ont marqué le développement d'une littérature québécoise autonome[1],[2],[3],[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La querelle du régionalisme au Québec (1904-1931) : Vers l’autonomisation de la littérature québécoise, Ottawa, Le Nordir, , 622 p. (ISBN 978-2-89531-049-5, lire en ligne)
  • « Louis Dantin et l'écriture autobiographique », Voix et images,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  • « Le Terroir (1909) », dans Dictionnaire des revues littéraires au XXe siècle : Domaine français, Paris, Honoré Champion, (ISBN 978-2-7453-2756-7), p. 725-727
  • Directrice (ouvrage collectif), La rhétorique au féminin, Québec, Nota Bene, , 497 p. (ISBN 978-2-895182214)
  • Avec Lucie Joubert, La Vieille Fille : Lectures d'un personnage, Montréal, Triptyque, , 181 p. (ISBN 9782890313774)
  • Avec Dominique Garand, États du polémique, Québec, Nota Bene, , 327 p. (ISBN 9782921053945)
  • Avec André Lamontagne et Réjean Beaudoin, Bibliographie de la critique de la littérature québécoise au Canada anglais (1939-1989), Québec, Nota Bene, , 253 p. (ISBN 9782895181712)
  • Avec Agnès Whitfield (dir.), Critique et littérature québécoise, Montréal, Triptyque, , 422 p. (ISBN 978-2-890311428)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Gaudreau et Micheline Tremblay, Mens : revue d'histoire intellectuelle de l’Amérique française, Vol. 9, n° 1, automne 2008, p. 137-142.
  2. Michel Lacroix, Globe : revue internationale d’études québécoises, vol. 10, n° 1, 2007, p. 188-190.
  3. Robert Vigneault, Canadian Literature, « D'un extrême à l'autre », n° 195, Winter 2007.
  4. Pierre Karch, University of Toronto Quarterly, Vol. 79, n° 1, Winter 2010, p. 104-106.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Annette Hayward », dans Canadian Who's Who, vol. XLV, University of Toronto Press,