Annebault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Annebault
Annebault
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Intercommunalité Communauté de communes Terre d'Auge
Maire
Mandat
Chantal Leneveu
2020-2026
Code postal 14430
Code commune 14016
Démographie
Gentilé Annebaultais
Population
municipale
466 hab. (2018 en augmentation de 10,95 % par rapport à 2013)
Densité 84 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 11″ nord, 0° 03′ 36″ est
Altitude Min. 60 m
Max. 153 m
Superficie 5,54 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Trouville-sur-Mer
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Cabourg
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Annebault
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Annebault
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Annebault
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Annebault

Annebault est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 466 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Annebault est située dans le pays d'Auge, à 17 kilomètres de Lisieux.

Communes limitrophes d’Annebault
Branville Bourgeauville
Annebault
Danestal Bonnebosq Valsemé

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Annebault est une commune rurale[Note 2],[1]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Trouville-sur-Mer, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 35 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Sanctus Remigius de Ounebaus, ( variantes Olnebac, Olnebanc, Olnebanch, Olnebauch, Ognabac, Ognebac) en 1195[6]; Honnebaucum et Onnebaucum entre 1234 et 1250; Sanctus Remigius de Onnebaut en 1250; Annebault et Annebaut en 1250; Honnebault en 1311; Onnebancum au XIVe siècle[7]; Onnebault en 1579[8]; Annebaut-en-Auge au XVIIIe siècle (Cassini)[9].[réf. incomplète]

René Lepelley[10] propose le vieux norrois almr balkr « cloison d'orme », Ernest Nègre[11] le nom de personne germanique Allinus suivi du vieux norrois bekkr, ruisseau et Albert Dauzat, Charles Rostaing[12] le nom de personne germanique *Hanno suivi du germanique bald, hardi.

Faute de formes anciennes suffisamment précoces et bien caractérisées, aucune de ces hypothèses ne s'avère satisfaisante. L'origine du nom reste donc obscure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les vestiges d'une motte féodale, pouvant dater du Xe siècle, se trouvent au sud, dans le bois.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995 mars 2008 Jean-Paul Roinel UMP  
mars 2008 En cours Chantal Leneveu[13] SE Commerçante
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[15].

En 2018, la commune comptait 466 habitants[Note 4], en augmentation de 10,95 % par rapport à 2013 (Calvados : +0,6 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
547523531478454435437411427
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
420402405405385339338326287
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
305315277241264245250253237
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
246253253259317347388421425
2018 - - - - - - - -
466--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Remy.

La commune compte un monument historique :

  • Les vestiges d'une motte féodale, classée par arrêté du [18].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 24 mars 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  6. Livre blanc de Troarn.
  7. Pouillé de Lisieux, p. 50.
  8. Pouillé de Lisieux, note 9, p. 51.
  9. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Calvados, page 6.
  10. Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Charles Corlet éditions, PUC 1994. p. 49.
  11. Toponymie générale de la France, Librairie Droz, p. 1012.
  12. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Librairie Guénégaud 1979. p. 20
  13. Réélection 2020 : « Municipales à Annebault. Un troisième mandat de maire pour Chantal Leneveu », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 février 2021)
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  18. « La motte féodale », notice no PA00111014, base Mérimée, ministère français de la Culture