Anne de Saxe (1567-1613)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne de Saxe
Anna of Saxony (1567–1613).jpg
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse (d)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cathédrale de Freiberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Anna von SachsenVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint

Anne de Saxe ( - ), était une noble allemande, membre de la Maison de Wettin (branche Albertine), et par mariage duchesse de Saxe-Cobourg-Eisenach.

Née à Dresde, elle était la douzième des quinze enfants nés du premier mariage de Auguste Ier de Saxe et d'Anne de Danemark. Seulement trois enfants ont survécu à l'âge adulte: Élisabeth (par son mariage Comtesse Palatine de Simmern), Christian Ier de Saxe et de Dorothée (par mariage duchesse de Brunswick-Wolfenbüttel).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , et sans le consentement de son père, Anna s'est fiancée avec Jean-Casimir de Saxe-Cobourg. Le mariage a finalement eu lieu à Dresde, le , et elle a reçu 30 000 talers comme une dot et la ville de Römhild comme son Douaire. La joviale et enjouée duchesse organise de magnifiques festivités dans sa nouvelle cour.

Cependant, le mariage est rapidement un échec. Jean Casimir préfère la chasse et donc passer plusieurs semaines loin de son épouse. Dès la fin du mois de la duchesse était adultère. Jean Casimir ordonne immédiatement l'arrestation d'Anne et de son amant, Ulrich de Lichtenstein. Malgré les lettres qui Anne a écrit à son mari et à sa famille de demander la miséricorde, le , le Schöppenstuhl (Haute Chambre de la Cour) de Iéna a officiellement annulé le mariage et condamné les deux amants à la décapitation par l'épée. Jean Casimir, au dernier moment, décide de modifier la peine de mort en emprisonnement à vie.

Anne a été envoyé d'abord à Eisenach, puis au château de Kahlenberg, et en 1596, à l'ancien monastère de Sonnefeld et enfin, en 1603 à Cobourg, où elle mourut en 1613, à 45 ans. Elle a été enterrée dans le Klosterkirche, Sonnefeld. Ulrich de Lichtenstein est mort en prison, vingt ans plus tard, le , trois jours seulement après qu'on lui ait annoncé sa libération.

En 1599, Jean Casimir, a contracté un second mariage avec Marguerite de Brunswick-Lunebourg. Humilié de sa première femme, il a célébré cette occasion, avec le célèbre Coburg Taler: sur l'avers a montré un couple de baisers avec l'inscription WIE KVSSEN SICH DIE ZWEY SO FEIN (UN bon baiser entre les deux), tandis qu'à l'inverse, ont montré Anna habillée comme une nonne, avec l'inscription: WER KVST MICH - ARMES NVNNELIN (qui allez vous embrasser maintenant, pauvre nonne?).

Références[modifier | modifier le code]

  • Août Beck: Anna : Allgemeine Deutsche Biographie (BAD), vol. 1, Duncker & Humblot, Leipzig, 1875, p. 471.
  • Thomas Nicklas: Das Haus Sachsen-Coburg – Europas späte Dynastie. Verlag W. Kohlhammer, Stuttgart 2003.
  • Carl Kiesewetter: Faust in der Geschichte und Tradition, Georg Olms Éditorial, 1978.
  • M. Berbig: Anna von Sachsen, erste Gemahlin Johann Casimirs von Cobourg-Gotha.
  • Eduard Vehse: Geschichte der Höfe des Hauses Saxe, Hambourg 1854, p. 14.
  • Ludwig Bechstein: Thüringer Sagenbuch, p. 17.
  • Anne-Simone Knöfel: Anna von Sachsen, dans: Sächsische Biografie, publié par l' Institut für Sächsische Geschichte und Volkskunde, ed. par Martina Schattkowsky.
  • Hans-Joachim Böttcher: WENIG UND BÖS WAR DIE ZEIT MEINES LEBENS - Anna von Sachsen (1567-1613), Dresde 2016, (ISBN 978-3-941 757-70-7).