Anne d'Auvergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anne de La Tour d'Auvergne (après 1495 - 1524), comtesse d'Auvergne (à partir de 1501), de Lauraguais, dame de La Tour, de Saint-Saturnin, de Montrodon, est la fille de Jean IV d'Auvergne et de Jeanne de Bourbon.

Elle épouse le son cousin John Stuart, duc d'Albany[1]. Par sa sœur Madeleine de La Tour d'Auvergne, elle est la tante de Catherine de Médicis, à qui elle cédera le comté d'Auvergne à sa mort.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claudine Billot, « Les Saintes-Chapelles (XIIIe-XVIe siècle). Approche comparée de fondations dynastiques », Revue d'histoire de l'Église de France, no 191,‎ , p. 229-248 (ISSN 2109-9502, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]