Anne Weber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un écrivain allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weber.
Anne Weber

Anne Weber, née en 1964 à Offenbach, est un écrivain allemand qui vit à Paris depuis 1983. Elle écrit toujours deux versions, française et allemande, de ses livres. Elle est aussi traductrice littéraire vers les deux langues[1].

Œuvres en langue française[modifier | modifier le code]

  • Ida invente la poudre, Le Seuil, Paris 1998
  • Première personne, Le Seuil, Paris 2001 = Erste Person. Frankfurt am Main 2002
  • Cerbère, Le Seuil, Paris 2003 = Besuch bei Zerberus. Frankfurt am Main 2004
  • Cendres & Métaux, Le Seuil, Paris 2006
  • Chers Oiseaux, Le Seuil, Paris 2006
  • Tous mes vœux Arles : Actes sud, 2010 = Luft und Liebe. S. Fischer Verlag, Frankfurt am Main 2010
  • Auguste Paris : Le Bruit du temps 2010 = August. Fischer Verlag, Frankfurt am Main 2011
  • Vallée des merveilles, Le Seuil, Paris 2012
  • Vaterland, Le Seuil, Paris 2015

Œuvres en langue allemande[modifier | modifier le code]

  • Ida erfindet das Schiesspulver, Suhrkamp, 1999
  • Im Anfang war, Suhrkamp, 2000
  • Erste Person, Suhrkamp, 2002
  • Besuch bei Zerberus, Suhrkamp, 2004
  • Gold im Mund, Suhrkamp, 2005
  • Luft und Liebe, S. Fischer Verlag, 2010
  • August, S. Fischer Verlag, 2010
  • Tal der Herrlichkeiten, S. Fischer Verlag, 2012
  • Ahnen, S. Fischer Verlag, 2015 (à paraître)

Traductions (choix)[modifier | modifier le code]

Du française vers l'allemand :

  • Pierre Michon, Leben der kleinen Toten (Vies minuscules), Suhrkamp, 2004
  • Pierre Michon, Rimbaud der Sohn (Rimbaud le fils), Suhrkamp, 2008,
  • Marguerite Duras, Hefte aus Kriegszeiten (Cahiers de la guerre), Suhrkamp, 2007
  • Georges Perros, Luftschnappen war sein Beruf (Une vie ordinaire), Matthes & Seitz, 2012
  • Eric Chevillard, Krebs Nebel (La nébuleuse du Crab), diaphanes Verlag, 2013
  • Julia Deck : Viviane Elisabeth Fauville, Klaus Wagenbach Verlag, 2013
  • Pierre Michon : Körper des Königs (Corps du roi), Suhrkamp Verlag, 2015 (à paraître)

De l'allemand vers le français :

  • Jacob Burckhardt, Démétrios, Le preneur de villes, Le Promeneur, Gallimard, 1992
  • Hans Mayer, Walter Benjamin : Réflexions sur un contemporain, Le Promeneur, Gallimard, 1995
  • Melissa Müller, Anne Frank : biographie, Perrin, 2001
  • Birgit Vanderbeke, Devine ce que je vois, Stock, 2001
  • Wilhelm Genazino, Un parapluie pour ce jour-là, Christian Bourgois, 2002
  • Sibylle Lewitscharoff, Harald le courtois, Le Seuil, 2002
  • Wilhelm Genazino, Un Appartement, une femme, un roman, Christian Bourgois, 2004
  • Wilhelm Genazino, La Stupeur amoureuse, Christian Bourgois éditeur, 2007
  • Peter Handke, entretien avec Peter Hamm, Vive les illusions !, Christian Bourgois éditeur, 2008
  • Wilhelm Genazino, Léger mal du pays, Christian Bourgois éditeur, 2008
  • Wilhelm Genazino, Le Bonheur par des temps éloignés du bonheur, Christian Bourgois éditeur, 2010
  • Marie-Luise Scherer, L'Accordéoniste, Actes Sud, 2010
  • Wilhelm Genazino : Une petite lumière dans le frigo, Christian Bourgois éditeur, 2012
  • Peter Handke : Une année dite au sortir de la nuit, Le Bruit du temps, 2012
  • Peter Handke : Souterrain-Blues : Un drame en vingt stations, joué dans la trad. d'A. Weber à la Comédie de Valence, dans une mise en scène de Christophe Perton, en 2012

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Anne Weber », Littératures francophones au Seuil. Une histoire : 1945-2006, Le Seuil, Paris, 2006, p. 68

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]