Anne Rochette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne Rochette
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Œuvres principales

Anne Rochette née à Oullins en 1957 est une sculptrice française.

Parcours[modifier | modifier le code]

Anne Rochette sort à 22 ans diplômée de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, mention « sculpture » (atelier Georges Jeanclos). Après un voyage de six mois en Afrique du Nord et Afrique de l'Ouest (grâce à une bourse de la Fondation Renault), elle obtient une bourse d'études de la Annette Kade Foundation et obtient un Master of Arts à la New York University (1982).

Sa première exposition personnelle dans une galerie se tient à New York en 1990 : elle exposait dans cette ville depuis 1982 et son travail fut salué par le New York Times[1].

Elle vit et travaille à New York de 1984 à 1990. et revient s'installer à Paris fin 1990.

Anne Rochette a fait de nombreux séjours de travail à l'étranger à l'étranger (Inde, Thaïlande, Chine, Australie, Serbie, Hollande) et a réalisé plusieurs œuvres dans l'espace public, dont « Comptine », pour le potager des enfants du Jardin des Tuileries (1999-2000), les Sources (site de la source de l'Ill, Winkel) et Pierres Galantes (parc de l'ancien château de Dives)

Depuis 1993, elle enseigne à l'ENSBA.

Elle est mariée au sculpteur Wade Saunders[2], avec qui elle écrit depuis 1986 ,principalement sur la sculpture.Leurs articles sont publiés en anglais dans le magazine Art in America (voir site : http://wadesaunders.net/with-anne-rochette/)

Analyse de son œuvre[modifier | modifier le code]

Les sculptures d'Anne Rochette ont une présence qui est de l'ordre du corps, qu’elles soient figuratives ou non. Sa pratique est ancrée dans le modelage et le dessin, et se déploie à travers des matériaux divers, de la céramique à la pierre taillée, de la résine polyester aux matériaux souples, silicones ou tissus.

Certains de ses volumes s'inscrivent dans la lignée des travaux de Louise Bourgeois : sensualité, corporalité, érotisme, et sens magique s'interpellent pour donner naissance à un univers narratif d'une rare densité.

Elle développe également un travail sur papier, principalement à l'aquarelle, qu'elle montre souvent en regard des œuvres tri-dimensionnelles.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Pains and Pleasures, Pretto / Berland / Hall Gallery, NewYork.
  • 1994 : École Nationale Supérieure des Beaux Arts, Paris
  • 1995 : Un pas de Côté, Galerie J. Moussion, Paris
  • 1995 : Maison d'art contemporain Chaillioux (MACC), Fresnes
  • 1996 : (entre), Musée des Beaux-Arts, Mulhouse
  • 1996 : Statengalerie, La Haye, Pays-Bas
  • 1998 : Pile Et Face, Galerie J. Rabouan-Moussion, Paris
  • 1999 : Centre d'Arts Plastiques (CAP), Saint-Fons
  • 2002 : Un jour après l'autre, Maison de la Culture, Amiens
  • 2004 : Il y a des moments comme ça, Galerie Corine Caminade, Paris
  • 2006 : Ma tête ailleurs, Atelier blanc, Villefranche-de-Rouergue
  • 2008 : Centre Culturel Français, Belgrade
  • 2012 : Ecarts, Espace d'art contemporain Camille lambert, Juvisy sur Orge
  • 2014 : Chapelle de la Trinité, l'Art dans les Chapelles, Bieuzy
  • 2016 : Souverain en son domaine, la Borne, Beaugency; ...tous de Lopins et d'une contexture si informe et diverse..., Ecole d'Art du Beauvaisis, Beauvais, Le Safran, Amiens

Œuvres dans l'espace public[modifier | modifier le code]

2000 : IComptine, Ministère de la Culture et du Patrimoine (commande), Jardin des Tuileries, Paris

2003 : Les sources , Winkel (Haut-Rhin)[3]

2003 : Common Food Parc des sculptures de l'Université nationale australienne, Canberra

2007 : Sculpture pour le parc de Dives (Oise), communauté de commune Sources et Vallées, Drac Picardie, Ministère de la Culture et de la Communication

2008-2009: Grands et petits débuts, Centre Scolaire Nelson Mandela, commande de la ville de Saint Ouen

2009 ; Rouge, Résidence d'étudiants Henri laborit, commande Espacyl, Mairie de Vitry sur Seine

Prix et bourses[modifier | modifier le code]

  • Bourse Léonard de Vinci, Ministère des Affaires étrangères, 1993
  • New York Foundation for the Arts, Sculpture, 1991
  • National Endowment for the Arts, Sculpture, 1990
  • Annette Kade Fellowship, Institute for International Education, 1982
  • COLLECTIONS Musée des Arts Décoratifs, Paris, 2011 Ateliers d’Art de France, 2008 Musée de la Céramique française, Fuping, Chine,2005 Conseil Général de la Seine Saint Denis, 1999 Ville de Paris, 1996 FNAC, 1995

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Cyroulnik, Catalogue Anne Rochette, ensb-a, 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Brenson, The New York Times, 11 décembre 1987.
  2. Artnet, 23.02.2010.
  3. Visite du site en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://wadesaunders.net/with-anne-rochette/