Anne Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne Marie
Auteur Lucien Bodard
Genre roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Grasset
Date de parution 1981
Nombre de pages 418
ISBN 224624241X

Anne Marie est un roman de Lucien Bodard publié en septembre 1981 et ayant obtenu le prix Goncourt la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman fait partie de la liste finale du prix Goncourt aux côtés La Grande Vie de Roger Bordier et de La Nuit du décret de Michel del Castillo (soutenu par Michel Tournier) et l'emporte au cinquième tour de scrutin[1]. Le livre rencontre un très grand succès de vente avec plus d'un million d'exemplaires vendus et permettra une seconde carrière littéraire, de romancier et non plus seulement de journaliste, à son auteur[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Fils unique, Lucien est né en Chine, de parents français. Faisant le sacrifice de son époux, sa mère l'emmène en France, parce que Lucien « ressemble trop à un petit chinois, qu’il lui faut maintenant une éducation bien française ». Ils débarquent tous les deux dans cette France de l'entre-deux-guerres qu’il ne connaît pas. Peu à peu, il va voir sa mère autrement, la découvrir, et ressentir pour elle une multitude de sentiments différents, contradictoires.

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Du côté de chez Drouant : Le Goncourt de 1979 à 2002 émission de Pierre Assouline sur France Culture le 24 août 2013.