Anne Lascaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lascaris (homonymie).
Anne Lascaris
Quadro Municipio (2).jpg
Fonction
Comte de Tende (d)
-
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Décès
Conjoint
Enfants
AnnadiTendasigillo1534.jpg

sceau

Anne Lascaris, née en novembre 1487 et morte en juillet 1554, est une noble issue de la famille Lascaris de Vintimille, héritière du comté de Tende et par mariage elle devient comtesse de Villars.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne est la fille de Jean-Antoine II de Lascaris, comte de Tende et de Vintimille, seigneur de Marro, Prela et Menton, et de Ysabeau (ou Isabeau, Isabelle) d'Anglure[1]. Elle est née en novembre 1487[1],[2].

Elle est mariée, alors qu'elle a onze ans et demi, à Louis de Clermont-Lodève[2]. Le contrat est signé le [2]. Ils n'ont pas d'enfant[2].

Le , elle épouse en secondes noces à Tende, René de Savoie, Grand bâtard de Savoie, qui est le demi-frère de Louise de Savoie, mère du roi François Ier[2],[3]. Selon le travail de recherche des historiens, elle ne semble pas avoir eu un rôle politique majeur[2].

En l'absence d'héritiers mâles, Anne Lascaris hérite des biens de son père à sa mort, le [1].

Lors du décès de son second mari, en mars 1525, elle semble trouver un nouveau statut avec le testament du défunt, devant gérer la tutelle de leur cinq enfants et des différentes affaires seigneuriales[2].

Descendance[modifier | modifier le code]

De son mariage avec René de Savoie, sont issus[4] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Samuel Guichenon, Histoire généalogique de la Royale Maison de Savoie ou Histoire généalogique de la Royale Maison de Savoie justifiée par titres, fondations de monastères, manuscrits, anciens monumens, histoires, et autres preuves authentiques, chez Jean-Michel Briolo,
  • Henri de Panisse-Passis, Les comtes de Tende de la maison de Savoie, Librairie Firmin-Didot et Cie, , 386 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Max Guérout, Bernard Liou, La Grande Maîtresse, nef de François Ier : recherches et documents d'archives, Presses Paris Sorbonne, coll. « Histoire maritime », , 289 p. (ISBN 978-2-84050-184-8, lire en ligne), p. 202, Notice.
  2. a, b, c, d, e, f et g Comtes de Tende de la maison de Savoie, 1889, p. 43 (lire en ligne).
  3. Charles de Ribbe, La société provençale à la fin du Moyen Âge, d'après des documents inédits, Paris, Perrin, 1898, p. 451 ([lire en ligne]}).
  4. a et b Samuel Guichenon, p. 241 Tome troisième (lire en ligne).
  5. Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Paris, Librairie Armand Colin, 1969 (notice BnF no FRBNF35450017)