Anne Fulda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fulda (homonymie).
Anne Fulda
Image illustrative de l'article Anne Fulda
Anne Fulda à côté de Franz-Olivier Giesbert (Salon de la Biographie de Chaville 2016)

Naissance (54 ans)
Paris 16e
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Spécialité Politique
Années d'activité depuis 1991 au Figaro
Médias
Média principal Presse écrite
Pays France
Presse écrite Le Figaro
Fonction Grand reporter
Chroniqueuse
Éditorialiste

Anne Fulda, née le à Paris, est une journaliste politique française, collaboratrice du Figaro.

Carrière[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (promotion 1985)[1], Anne Fulda est journaliste à La Correspondance de la Presse puis à Stratégies.

Elle entre en 1991 au Figaro, dans un premier temps au sein du service « médias », puis dans un second temps au service « politique », un an plus tard, en 1992, pour lequel elle est accréditée à l’Élysée, sous la présidence de Jacques Chirac[2], de 1995 à 2004. Elle lui consacra un livre, publié en 1997, Un Président très entouré.

Spécialiste de la politique française et en particulier de la droite, elle devenue grand reporter et tient ensuite une rubrique hebdomadaire dans le Figaro Magazine. Durant deux ans, elle écrit une chronique quotidienne dans Le Figaro intitulée « Aparté », et rédigea de grands portraits pour le quotidien et l'hebdomadaire.

Elle a également animé, dès sa création en et ce durant deux ans, l'émission Le Talk Orange Le Figaro, en alternance avec Laurent Guimier puis Guillaume Tabard, au cours de laquelle elle recevait une personnalité politique de premier plan invitée à répondre aux questions des internautes.

À la télévision durant la saison 2008-2009 (la dernière), elle participe à l'émission Chez F.O.G. sur France 5 aux côtés de Franz-Olivier Giesbert. En 2011, elle est épisodiquement chroniqueuse à l’émission Semaine critique ! à France 2, aussi présentée par Franz-Olivier Giesbert. Toujours pour la télévision, elle réalise, avec Pierre Favier, les entretiens du documentaire de Patrick Rotman sur Jacques Chirac diffusé sur France 2 en deux parties (Le Jeune loup et Le Vieux lion), et a également réalisé avec Arnaud Ngatcha un documentaire sur François Baroin, maire de Troyes, dans la série « Un maire, une ville ». Elle est co-auteur du documentaire Le clan Chirac, une famille au cœur du pouvoir[3], réalisé par Pierre Hurel (diffusé sur France 2 en 2013). Elle a également réalisé NKM, la singulière[4], diffusé sur France 3, en 2016.

À la radio, de janvier au , elle intervient chaque dimanche dans un débat sur sujet d’actualité, Le Face-à-face, avec Rokhaya Diallo dans le cadre de la matinale RTL Week-end animée par Bernard Poirette puis, du à , au Débat du Dimanche avec Olivier Duhamel le dimanche matin, à 8 h 35, dans la matinale Europe 1.

En 2012, Anne Fulda publie chez Lattès un ouvrage consacré à François Baroin, Le Faux discret, dans lequel elle brosse le portrait du ministre de l'Économie et des Finances du gouvernement Fillon. En 2016, elle publie chez Plon un livre recueil de portraits de femmes intitulé Portraits de Femmes et en 2017 Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait, également chez Plon[5].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 2005, Anne Fulda, en instance de divorce avec le père de ses deux enfants, a une liaison avec le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy[6],[7]. Elle est la compagne du ministre de l’automne 2005 au printemps 2006[8],[9],[10] alors que l'épouse de celui-ci a une aventure avec un publicitaire à New York. La liaison cesse en 2006, après le retour pour Paris, de la femme du ministre à ses côtés[11].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Un président très entouré, Paris, Grasset, 1997 (ISBN 2-246-52531-4).
  • François Baroin, le faux discret, Paris, Lattès, 2012.
  • Portraits de femmes, Paris, Plon, 2016.
  • Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait, Plon, 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]