Anne Deluz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne Deluz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Œuvres principales

Anne Deluz née en à Genève (Suisse) et morte le , est une réalisatrice et productrice suisse. Elle a appris son métier auprès de cinéastes comme Michel Soutter, Alain Tanner, Claude Goretta ou encore Francis Reusser.


Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Anne Deluz commence sa carrière comme accessoiriste puis devient première assistante pour des réalisateurs suisses tels que Michel Soutter, Alain Tanner, Claude Goretta et Francis Reusser[1],[2],[3]. Dans les années 1990, elle part vivre en Espagne où elle travaille autant sur des productions internationales que sur des films d'auteurs[1],[2],[3].

En 1999, elle passe un certain temps en Amérique latine où elle donne notamment des cours de mise en scène à l’école de cinéma de Cuba de San Antonio de Los Baños[4],[5]. Ensuite, en 2000, elle participe à la réalisation de la deuxième équipe de In the Time of the Butterflies de Mariano Barroso, un film produit par Tony Bill et Salma Hayek[1],[3].

De retour en Suisse à partir du début des années 2000, elle commence à faire ses propres films dans différents genre télévisuels, réalisant des téléfilms, des séries de fiction ou encore un documentaire[1],[2],[3]. En parallèle, elle produit deux films de Fernando Trueba ainsi qu'un film de Frédéric Choffat et Julie Gilbert[1],[2].

Combat contre la maladie[modifier | modifier le code]

Anne Deluz est diagnostiquée avec un cancer du sein invasif et est aux prises avec la maladie durant cinq ans[6]. Après avoir subi plusieurs chimiothérapies, radiothérapies et hormonothérapies, les médecins lui ont proposé de suivre une immunothérapie considérée comme prometteuse en matière de rémission[6]. Toutefois sa caisse maladie refuse de prendre en charge le traitement et Anne Deluz doit le payer elle-même[6]. Elle témoigne lors d'une émission Mise au Point de la RTS, de la difficulté pour un nombre important de Suisses atteints d'un cancer d'avoir un accès à ce traitement puisque les assurances maladie n'entrent pas toujours en matière sur le remboursement de l'immunothérapie qui coûte très cher[6].

Anne Deluz meurt le à l'âge de 55 ans[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

  • 2003: Agathe
  • 2005: Bien dégagé derrière les oreilles
  • 2006: Bataille natale
  • 2007: Heidi
  • 2008: Sex Toys Stories (documentaire)

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 2010: Port d'attache
  • 2020: Bulle

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Disparition de la réalisatrice Anne Deluz, vaincue par le cancer », sur rts.ch, (consulté le 10 mai 2020)
  2. a b c et d « Anne Deluz, disparition d’une combattante », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 10 mai 2020)
  3. a b c et d « Décès de la réalisatrice Anne Deluz », sur Cominmag.ch (consulté le 10 mai 2020)
  4. Cinémathèque suisse, « Décès de la réalisatrice et productrice Anne Deluz », sur Cinemathéque suisse (consulté le 10 mai 2020)
  5. « SWISS FILMS: Anne Deluz », sur www.swissfilms.ch (consulté le 10 mai 2020)
  6. a b c et d « Le traitement miracle contre le cancer fréquemment non remboursé », sur rts.ch, (consulté le 10 mai 2020)
  7. « La réalisatrice genevoise Anne Deluz s'est éteinte », 24Heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le 10 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]