Anne Coffinier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne Coffinier
Image dans Infobox.
Anne Coffinier en 2020.
Fonctions
Directrice générale (d)
Fondation pour l'école
-
Jean-Baptiste Dupuis (d)
Présidente
Fondation pour l'école
-
Lionel Devic (d)
Présidente
Créer son école
depuis
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Anne BarryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Mouvement

Anne Coffinier, née en 1974, est une diplomate et responsable associative française.

Fondatrice de l'association Créer son école et de la Fondation Kairos pour l'innovation éducative, elle fut également présidente fondatrice puis directrice générale de la Fondation pour l'école de 2008 à 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Née Barry le à Bordeaux[1], fille d'un antiquaire[2],[3], Anne Coffinier a grandi à Manosque et fait toute sa scolarité dans l’enseignement public.

Formation[modifier | modifier le code]

Anne Coffinier a fait sa classe préparatoire au lycée Louis-le-Grand à Paris.

Elle intègre l'École normale supérieure (section Lettres, promotion 1995)[4] puis l’École nationale d’administration (promotion Copernic, 2000-2002)[3].

Elle est en outre diplômée de l'Institut d’études politiques de Paris (section Service public, promotion 1998)[5], ainsi que d'études arabes générales et est titulaire d'une maîtrise en histoire[6].

Elle est également lauréate en 2008 du programme du ministère des affaires étrangères des États-Unis intitulé New European leaders[7].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle est mariée et mère de quatre enfants[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Dans l'administration[modifier | modifier le code]

En stage à la préfecture de la Somme, elle doit organiser l'exfiltration du député Vincent Peillon, menacé par des chasseurs de sa circonscription mécontents[2].

Comme diplomate au ministère des Affaires étrangères, Anne Coffinier a été chargée de l’Afrique des Grands lacs à la Direction d’Afrique et de l’océan Indien (2002-2004) puis chargée des affaires institutionnelles à la Direction de la Coopération européenne (2004-2007).

Pour la liberté scolaire et l'éducation[modifier | modifier le code]

L'association Créer son école[modifier | modifier le code]

Frappée par le délitement du système éducatif français[9], Anne Coffinier fonde en 2004 l’association Créer son école (qu'elle préside depuis lors), afin de fournir un soutien juridique et pratique aux créateurs d'écoles privées hors contrat. Partant de la diversité des enfants, son objectif est d'encourager le pluralisme scolaire[10].

Créer son école propose notamment des formations à destination des personnes souhaitant créer leur école[11]. L'association est parfois décrite comme un réseau[12].

En 2007, elle fonde un Institut libre d’enseignement supérieur voué à la formation des professeurs des écoles primaires libres, l’Institut libre de formation des maîtres[13],[14].

La Fondation pour l'école[modifier | modifier le code]

De 2008 à 2010, elle fonde puis préside la Fondation pour l’école, fondation reconnue d’utilité publique[15] ayant pour but de contribuer à la rénovation du système éducatif français[16], en développant la liberté scolaire et en particulier en favorisant la création d’écoles privées hors contrat de leurs programmes scolaires et du recrutement de leur corps professoral, les écoles dites indépendantes (ou privées hors contrat)[17].

De mai 2010 à septembre 2019, elle en a assuré la direction générale. Au sein de la Fondation pour l'école, elle mène une action publique de promotion de la liberté scolaire : liberté de fonder des écoles relevant d’une vision éducative et pédagogique différente de celle de l’Éducation nationale, liberté des parents de choisir l’école de leur choix, quels que soient leurs moyens financiers. Elle se prononce pour cela en faveur du développement d'actions éducatives diversifiées : écoles catholiques[18], écoles aux pédagogies différentes (Montessori, Freinet), écoles pour enfants à haut potentiel... Elle dénonce, pour le public, la carte scolaire obligatoire et, pour le privé, la pénurie de places dans le privé sous contrat[19] due à une limitation réglementaire étatique.

Elle se prononce régulièrement dans la presse nationale[20],[21] sur les questions de réforme du système éducatif : pédagogies, liberté des programmes, liberté de création des écoles, chèque éducation. Elle y a défendu aussi la liberté d'instruction en famille, qu'elle juge indissociable de la liberté d'enseignement[22],[23],[24].

Le , elle est « mise à pied à titre conservatoire » puis licenciée de la Fondation pour l'école après avoir dénoncé les dérives de gestion et de ligne stratégique de sa fondation abritée, Espérance banlieues, ainsi que différentes dérives de gestion de la Fondation pour l'école elle-même[25],[26]. Furent aussi en jeu des divergences de vue avec Eric Mestrallet sur la gestion et des différends stratégiques et philosophiques sur l'action de la Fondation et le rôle de l'État[27].

La Fondation Kairos pour l'innovation éducative[modifier | modifier le code]

En juin 2020, elle crée une nouvelle fondation : la Fondation Kairos pour l'innovation éducative[28]. Abritée par l'Institut de France, la fondation est présidée par l'ancien ministre de l'Éducation nationale Xavier Darcos[29].

Engagements[modifier | modifier le code]

Catholique[2], elle a signé en dans Le Figaro un manifeste de soutien à Benoit XVI sur la messe tridentine[30].

Anne Coffinier est qualifiée par Le Monde de « figure emblématique de la liberté scolaire »[31]. En Écosse lors de la Manif pour tous, les militants sont venus la chercher[32] et elle s'engage, en 2013, pour « la défense de l'altérité sexuelle dans les manuels scolaires face à la théorie du genre » dans le cadre de l'université d'été de la Manif pour tous[8].

En 2016, elle participe aux Entretiens de Royaumont sur le thème « Croyant et Citoyen ».

Elle est membre du Conseil d'orientation de l'Institut Thomas More[33].

Elle se revendique, comme son père, de l'anarchisme de droite[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Avec Louis-Marie de Blignières (dir.), Priorités éducatives, Poitiers, Dominique Martin Morin, coll. « Sedes Sapientiae », 2014, 269 p.
  • Collectif, Pour que la France revive !, Paris, Liberté Politique, , 250 p. (ISBN 979-1096113033)
  • Collectif, Les plus belles poésies françaises pour les écoliers, Paris, Criterion, , 96 p. (ISBN 978-2741302346)
  • Avec Pierre-Hugues Barré, Réussir son inspection : Guide pratique à l’usage des directeurs d’établissements scolaires privés hors contrat, Paris, Educ' France, , 92 p. (ISBN 979-8677527517)

Préface[modifier | modifier le code]

  • Agnès Daubricourt, Jeux d'éveil à l'écriture : 130 activités préparatoires à partir de 2 ans, 2011, 160 p., préface d'Anne Coffinier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Anne Coffinier - Who's Who », sur Whoswho.fr (consulté le ).
  2. a b c et d Luc Cédelle, « Anne Coffinier, militante hors cadre de la liberté scolaire », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. a et b « Anne Cofinier la passion de l'école », sur Les enquâtes du contribuable.
  4. http://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Anne+Coffinier.
  5. « Anne Coffinier-Barry », sur sciences-po.asso.fr.
  6. http://www.lesbiographies.com/Biographie/COFFINIER-Anne,146663.
  7. Attestation
  8. a et b Mathilde Carton, « Anne Coffinier, l'autre égérie de la manif pour tous », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Anne Coffinier, « Rentrée des classes : l'Éducation nationale est-elle au bord du naufrage ? », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  10. « Une gratuité qui peut coûter cher », lesechos.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Formation des créateurs d’école : réussir votre création d’école », sur Le blog de la liberté scolaire, (consulté le ).
  12. A. Se, « 450 établissements hors contrat, 45 000 élèves », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  13. « Accueil ILFM - ILFM Formations - Institut libre de formation des maîtres », sur ILFM Formations - Institut libre de formation des maîtres (consulté le )
  14. Pauline Quillon, L'ILFM, une formation qui concilie tradition et innovation, Famille Chrétienne n°2068, du 2 au 8 septembre 2017, pp. 16-28.
  15. « La Fondation pour l'école en faveur d'écoles indépendantes », sur www.canalacademie.com (consulté le )
  16. Jean-Paul Brighelli, « Brighelli - Coffinier : "C'est dans les écoles libres qu'on trouve les meilleures formations" », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « Anne Coffinier, à l’école de la liberté », Valeurs actuelles,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. Par Anne-Bénédicte Hoffner, « Les écoles catholiques hors contrat en pleine croissance », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  19. « Débat Juppé - Coffinier : peut-on libérer l’école? », sur www.famillechretienne.fr (consulté le )
  20. Denis Peiron et Bernard Gorce, « Le ministère renforce le contrôle des écoles hors contrat », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. « Le blog de la liberté scolaire | Le blog de la liberté scolaire », sur www.liberte-scolaire.com (consulté le )
  22. « Instruction à domicile : "Il y a un recul évident du gouvernement, pour l'instant, on n'a pas de victoire", temporise Anne Coffinier, fondatrice d’Educ France », sur Franceinfo, (consulté le )
  23. Vincent Geny, « Scolarisation obligatoire : ces associations qui veulent faire plier Macron », sur www.marianne.net, 2020-12-08utc16:20:24+0000 (consulté le )
  24. Par Christel Brigaudeau Le 9 décembre 2020 à 06h45, « Ecole à la maison : comment son interdiction risque d’accoucher d’une usine à gaz », sur leparisien.fr, (consulté le )
  25. Miren Garaicoechea, « La Fondation pour l’école, «aconfessionnelle», appuie des écoles catho intégristes », sur Libération.fr, (consulté le )
  26. Causeur.fr et Gil Mihaely, « Anne Coffinier: "Je quitte la Fondation pour l'école contre mon gré" », sur Causeur, (consulté le )
  27. Léa Sanchez, « La Fondation pour l’école dans la discorde », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  28. « Rencontre – 11 juin 2020 : Anne Coffinier, de la fondation Kairos pour l’innovation éducative », sur Radio Notre Dame, (consulté le )
  29. La Rédaction, « Anne Coffinier fondatrice de la Fondation Kairos : « il faut allier innovation et tradition humaniste dans l’enseignement » », sur Journal de l'économie (consulté le )
  30. « Un manifeste en faveur de la messe tridentine », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  31. « Anne Coffinier, militante hors cadre de la liberté scolaire », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  32. « Anne Coffinier, l'autre égérie de la manif pour tous », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  33. « Qui sommes-nous ? – Institut Thomas More », sur institut-thomas-more.org (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :