Anne Chain-Larché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chain et Larché.
Anne Chain-Larché
Image illustrative de l'article Anne Chain-Larché
Fonctions
Sénatrice de Seine-et-Marne
En fonction depuis le
(2 ans et 7 jours)
Groupe politique LR
Prédécesseur Jean-Jacques Hyest
Vice-présidente du conseil
régional d'Île-de-France

chargée de la ruralité et de l'agriculture
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 1 jour)
Élection 13 décembre 2015
Président Valérie Pécresse
Maire de Saint-Denis-lès-Rebais

(1 an, 7 mois et 25 jours)
Prédécesseur Josette Parisot
Successeur Raymond Lecorre
Présidente de la Communauté de
Communes de la Brie des Morin

(6 ans et 29 jours)
Prédécesseur nouvelle collectivité
Successeur José Dervin
Conseillère générale de Seine-et-Marne
élue dans le canton de Rebais

(11 ans et 8 jours)
Prédécesseur Jacques Larché
Successeur Laurence Picard
Biographie
Nom de naissance Anne Chain-Larché
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique UMP (jusqu'en 2015)
Les Républicains (depuis 2015)
Père Jacques Larché
Profession Pharmacienne

Anne Chain-Larché est une femme politique française née le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Fille de Jacques Larché, sénateur de Seine-et-Marne de 1977 à 2004, elle est d'abord sa collaboratrice parlementaire[1].

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle est pharmacienne de profession[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Membre de l'UMP, elle succède à son père comme conseillère générale du canton de Rebais en 2004[3]. Pourtant, elle affirme que « la politique est venue à [elle] et qu'elle est « arrivée un peu par hasard en politique »[2] ».

Elle est ensuite élue adjointe au maire de Saint-Denis-lès-Rebais, Josette Parisot, en 2008. En cours de mandat, Saint-Denis-lès-Rebais intègre une communauté de communes nouvellement créée, la communauté de communes de la Brie des Morin. Anne Chain-Larché en est élue présidente.

Lors des élections sénatoriales de 2011, elle est en 4e position sur la liste UMP menée par Jean-Jacques Hyest. La liste ne récolte finalement que trois élus du fait de la poussée de la liste de gauche et de la liste Renouveau 77 menée par Yves Jégo ; Anne Chain-Larché n'est donc pas élue.

Lors des élections municipales de 2014 en Seine-et-Marne, elle est élue maire de Saint-Denis-lès-Rebais. L'année suivante, son canton est absorbé par celui de Coulommiers, où elle ne se présente pas[2].

Elle est tête de liste départementale Les Républicains-UDI-MoDem en Seine-et-Marne, dans le cadre de la campagne de l'élection régionale de 2015 en Île-de-France conduite par Valérie Pécresse. Suite à la victoire de Valérie Pécresse, elle est nommée vice-présidente de la Région Île-de-France chargée de l'agriculture et de la ruralité[4],[5].

Le , elle devient sénatrice de Seine-et-Marne en remplacement de Jean-Jacques Hyest, nommé au Conseil constitutionnel[6],[7].

Compte tenu de l'importance de ses mandats nationaux et régionaux, Anne Chain-Larché démissionne en 2015 de ses mandats de maire de Saint-Denis-lès-Rebais[8] et de présidente de la communauté de communes de la Brie des Morin[9].

Elle soutient Jean-François Copé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Roger, « Anne Chain-Larché : “ Je reste fidèle à mes engagements” », sur lepaysbriard.fr,
  2. a, b et c « Anne Chain-Larché (USM), victime collatérale du redécoupage des cantons », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne).
  3. G. Roger, « Anne Chain-Larché : “J’ai toujours écouté et respecté les habitants” », sur lepaysbriard.fr,
  4. « Ile-de-France : Anne Chain-Larché 4e vice-présidente du Conseil régional », sur lepaysbriard.fr (consulté le 6 février 2017)
  5. « Chain-Larché », sur iledefrance.fr, Conseil régional d'Île-de-France (consulté le 6 février 2017)
  6. Jean-Michel Rochet, « Hyest proposé au Conseil constitutionnel, Chain-Larché pour le remplacer au Sénat : Le sénateur Jean-Jacques Hyest devrait être nommé au Conseil constitutionnel. Il devrait être remplacé par Anne-Chain Larché. », Le Pays Briard,‎ (lire en ligne).
  7. Marion Kremp, « Anne Chain-Larché (LR) devrait succéder à Jean-Jacques Hyest au Sénat », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne).
  8. « REBAIS : Anne Chain-Larché attendra mars pour quitter ses fonctions de maire et de présidente d'intercommunalité : Récemment élue vice-présidente à la Région Ile-de-France, Anne Chain-Larché revient sur ses différents mandats, en Seine-et-Marne et parlementaire, et les choix qu'elle a pris », 77 info.fr,‎ (lire en ligne).
  9. « Brie des Morin : la présidente de la communauté de communes a démissionné », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne).
  10. Ludovic Vigogne, « Primaire à droite: la liste des premiers soutiens parlementaires », lopinion.fr, 20 avril 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site du Sénat