Anne-Sylvie Salzman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne-Sylvie Salzman
Description de cette image, également commentée ci-après
Anne-Sylvie Salzman en 2013.
Nom de naissance Anne-Sylvie Homassel
Naissance (57 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Au bord d'un lent fleuve noir
  • Lamont
  • Dernières nouvelles d'Œsthrénie

Anne-Sylvie Salzman, née le à Paris (France), est une romancière, nouvelliste et traductrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne-Sylvie Homassel est née à Paris le . Elle s'est choisie le pseudonyme d'Anne-Sylvie Salzman pour publier ses propres œuvres.

Elle descend d'une famille d'ancienne bourgeoisie originaire de Lorraine, établie en Picardie au XVIIIe siècle[1], issue de Jean Homassel (1622-1700), bourgeois de Sivry-sur-Meuse. Son fils, Jacques Homassel (1656-1747), entrepreneur d'une facture de moquettes, était bourgeois d'Abbeville, (Somme), consul au tribunal de commerce, juge des marchands. Il a publié un mémoire intitulé « Vie de Jacaques Hommassel, par lui-même »[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après une maîtrise de philosophie à l'université Paris IV Sorbonne, Anne-Sylvie Homassel s'est engagée dans l'étude des littératures de genre (fantastique principalement), la traduction de l'anglais vers le français (sous son véritable nom, Anne-Sylvie Homassel) et l'écriture[3].

Elle collabore depuis l'origine à la revue Le Visage Vert, dont elle est devenue en 2008 l'une des éditrices déléguées. La revue entreprend depuis 1995 un travail d'édition, de réédition, de critique et de traduction du patrimoine littéraire fantastique (au sens large) de tous les pays[4],[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Au bord d'un lent fleuve noir, roman, Joëlle Losfeld, 1997.
  • Sommeil, roman, José Corti, 2000[6].
  • Lamont, nouvelles, Le Visage Vert, 2009.
  • Vivre sauvage dans les villes, nouvelles, Le Visage Vert, 2014.
    • En anglais : Darkscapes, trad. William Charlton, Tartarus Press, 2016 - regroupe quinze nouvelles extraites de Lamont et de Vivre sauvage dans les villes.
  • Dernières nouvelles d'Œsthrénie, roman[7], Dystopia Workshop, 2014.
  • Dits des xhuxha'i / Tales of the Xhuxha'i, nouvelles, édition bilingue français-anglais, Black Herald Press, 2015.
  • Adar, nouvelles, Dystopia Workshop, 2016 (co-auteur aux côtés de onze autres auteurs).

Principales traductions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-Nobiliaire-Français, ed. Sedopols, 2012, p.406.
  2. Nicolas Lyon-Caen, Un roman bourgeois sous Louis XVI: les itinéraires des Homassel, éditions PULIM, Limoges 2006.
  3. « Anne-Sylvie Homassel - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 2 novembre 2016)
  4. « index », sur levisagevert.com (consulté le 2 novembre 2016).
  5. « La vie des bêtes (éditoriales) », Bifrost, Le Bélial', no 89,‎ (ISBN 978-2-91303-986-5).
  6. Louis Ceschino, Thierry Guichard, « Le Matricule des Anges : Sommeil - Anne-Sylvie Salzman », sur www.lmda.net, (consulté le 2 novembre 2016)
  7. David Meulemans, « Rencontre avec l’écrivaine Anne-Sylvie Salzman », Draftquest,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2016)
  8. Eric JENTILE, « Chants du cauchemar et de la nuit de Thomas LIGOTTI et Dernières nouvelles d'Œsthrénie de Anne-Sylvie SALZMAN », sur Le Bélial, (consulté le 2 novembre 2016)
  9. Anne-Sylvie Homassel, « Traductions », Traductions / Fictions / Dragons,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]