Anne-Marie Boumier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne-Marie Boumier
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Anne-Marie Boumier (1897-1990) était une résistante française, militante de Combat Zone Nord.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Surintendante-conseil à l’Union des industries métallurgiques et minières où travaille Elizabeth Dussauze, elle est également déléguée technique auprès de la directrice de l’école des surintendantes d'usine, son amie Jane Sivadon.

À ce double titre, elle assure la liaison entre le groupe de Tony Ricou et le secrétariat du groupe Nord du Mouvement de libération nationale dirigé par Robert Guédon.

  •  : elle est arrêtée par la Geheime Feldpolizei, dans l’appartement qu’elle partage avec son amie, le Dr Anne Noury, qui est également emmenée. Incarcérées à la prison de La Santé, les deux femmes ne sont pas interrogées avant le 9 avril 1942.

Anne-Marie survit aux bagnes de Lübeck et de Cottbus, aux camps de Ravensbrück et de Mauthausen.

Elle a laissé de ses souvenirs un court récit dactylographié destiné aux parents de son amie Anne Noury morte à Bergen-Belsen après la libération du camp : Notre Guerre 1939-1945.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Archives nationales.
  • Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.
  • BDIC (Nanterre).

Bibliographie sommaire[modifier | modifier le code]

  • Henri Frenay : La nuit finira, Paris, Laffont, 1975
  • Marie Granet et Henri Michel : Combat, histoire d'un mouvement de résistance, Paris, PUF, 1957
  • FNDIRP-UNADIF : Leçons de ténèbres, Paris, Perrin, 2004
  • FNDIRP-UNADIF, Bernard Filaire : Jusqu'au bout de la résistance, Paris, Stock, 1997
  • Henri Noguères : Histoire de la Résistance en France, Paris, Robert Laffont, 1972
  • Anne-Marie Boumier : Notre Guerre 1939-1945, manuscrit inédit, musée de la Résistance de Besançon