Anne-Laure Kiechel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne-Laure Kiechel
Anne-Laure Kiechel.jpg
Anne-Laure Kiechel en 2013
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Fondatrice de Global Sovereign Advisory

Anne-Laure Kiechel[1], née le , est une conseillère économique[2], ancienne associée-gérante de la banque Rothschild[3],[4]. Elle a été responsable de l’activité de conseil aux États[5] et institutions publiques de Rothschild & Co (‘Head of Sovereign Advisory’)[6],[7],[8]. Elle a conseillé le gouvernement grec dirigé par Alexis Tsipras dans le cadre du suivi du plan d'aide financière à la Grèce[9],[10],[11].

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne-Laure Kiechel est la fille de Jean-René Kiechel[12] — membre fondateur de l’ONG Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi). Elle a grandi entre les États-Unis, l’Allemagne, la Suisse et la France. Ancienne élève du lycée français Rochambeau de Washington et du lycée Louis-le-Grand à Paris, elle est diplômée d’HEC[13] et de l'université de Saint-Gall (Suisse) et est également titulaire d’une maîtrise de mathématiques.

Carrière[modifier | modifier le code]

Anne-Laure Kiechel a débuté sa carrière en 1999 chez Lehman Brothers à New York. Initialement rattachée au département « Debt Capital Markets (« DCM ») de Lehman Brothers à Londres, elle a mené de nombreuses opérations financières pour des groupes français et nord européens souhaitant se financer sur les marchés de capitaux, dette comme actions[14].

Elle devient en 2007 Senior Banker à Paris pour des entreprises françaises (secteurs des biens de consommation et infrastructures essentiellement) qu’elle conseille pour des opérations de fusion-acquisitions et de financements.

Après dix ans passés chez Lehman Brothers, Anne-Laure Kiechel rejoint la banque d’affaires Rothschild & Cie où elle intègre l’équipe de conseil en financement, conseillant des entreprises en France et à l’international sur des sujets de structure de capital, notation et financement[15]. Elle crée à cette occasion pour la Banque l’activité de conseil en notation « Rating Advisory » qui conseille actuellement plus de 100 entreprises dans le monde.

Présentée par Le Monde comme une économiste « de gauche »[16], elle a participé à la création et au développement de l’activité de conseil aux États et aux entreprises publiques de la banque Rothschild & Cie. Ce nouveau département, qu’elle a dirigé, a conseillé plusieurs pays du G20 dont l'Argentine[17], et aussi l'Ukraine, la Grèce, l'Albanie, la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Bénin[10].

Elle a été nommée associée-gérante de la banque fin 2013.

Début 2019, elle quitte Rothschild[18],[19],[20] pour lancer sa structure indépendante Global Sovereign Advisory qui obtient en un an une vingtaine de mandats de différents gouvernements[21],[22],[23],[24].

Elle distingue dans l'émission Quotidien du 8 mai 2020 la "mauvaise dette", utilisée pour le fonctionnement de l'État, et la "bonne dette", contractée pour investir sur des projets prioritaires pour la société qui sont des investissements pour l'avenir (santé, éducation, transition écologique)[25].

Elle est le mécène[26] de la première chaire en Europe consacrée à la dette souveraine[27], à Sciences Po.

Autres activités[modifier | modifier le code]

En , Anne-Laure Kiechel est classée 19e par Vanity Fair dans son classement des Français les plus influents du monde[11].

En 2015, elle est citée dans l’étude annuelle « Choiseul 100 »[28] publiée par l’Institut Choiseul, qui identifie les 100 leaders économiques de demain de moins de quarante ans qui seront amenés à jouer un rôle prépondérant dans le développement économique mondial[29].

Anne-Laure Kiechel est engagée en tant que mécène auprès du Festival de Salzburg et de l’Opéra de Paris.

Anne-Laure Kiechel travaille par ailleurs sur des sujets liés aux inégalités entre les générations, et elle est à l'origine de l’indice Youthonomics[30],[31], qui identifie et classe les pays où il fait bon, et moins bon d'être jeune.

Le 4 juin 2020, elle est nommée présidente du comité de campagne de la Fondation Sorbonne Université[32].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « World Policy Conference » Anne-Laure Kiechel », sur www.worldpolicyconference.com (consulté le 26 mars 2018)
  2. « 28 Minutes - La pandémie aux États-Unis / La crise économique à venir (09/04/2020) », sur ARTE (consulté le 11 avril 2020)
  3. « Ces « Frenchies » qui impressionnent la City », eFinancialCareers,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mars 2018)
  4. « Grégoire Chertok (Rothschild & Cie) : « Une approche de médecin de famille » », http://www.magazine-decideurs.com,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mars 2018)
  5. « Après la Grèce, Rothschild & Co épaule désormais l’Argentine », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mars 2018)
  6. Bruna Basini, « Les nouveaux rois des fusions », hebdomadaire,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mars 2018)
  7. « Ces « Frenchies » qui impressionnent la City », eFinancialCareers,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mars 2018)
  8. (en) Christopher Spink, « Capital Markets Adviser of the Year: Rothschild », IFRe,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2018)
  9. « Lazard succède à Rothschild pour accompagner la Grèce sur les marchés », sur www.lefigaro.fr, (consulté le 16 septembre 2019)
  10. a et b « Anne-Laure Kiechel, la banquière française qui souffle à l'oreille d'Alexis Tsipras », sur lefigaro.fr, (consulté le 20 août 2018)
  11. a et b Vanity Fair, « Les 50 Français les plus influents du monde en 2018 », Vanity Fair,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2018).
  12. (en-GB) « Our People – DNDi », sur www.dndi.org (consulté le 12 mars 2018)
  13. (en) « Future leaders in the banking sector », sur HEC Alumni, (consulté le 12 mars 2018)
  14. « Les nouveaux rois des fusions », Le JDD,‎ le 13 juillet 2014, modifié à 12h23, le 20 juin 2017 (lire en ligne, consulté le 26 mars 2018)
  15. « Rothschild fait du conseil en notation auprès des entreprises », L'AGEFI,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mars 2018)
  16. Anne-Laure Kiechel, la Française qui murmure à l’oreille des puissants, lemonde.fr, 5 juillet 2019
  17. « Après la Grèce, Rothschild & Co épaule désormais l’Argentine », (consulté le 2 mai 2018)
  18. « Ils vont faire l'actualité », La Lettre de l'Expansion,‎ , p. 8
  19. « Les confidences d'Alexis Kohler, bras droit de Macron, sur la colère des gilets jaunes », sur Challenges (consulté le 15 février 2019)
  20. « PressReader.com - Journaux du Monde Entier », sur www.pressreader.com (consulté le 7 avril 2019)
  21. « En un an Anne-Laure Kiechel a fait de GSA & Co un acteur mondial du conseil souverain », sur www.wansquare.com (consulté le 31 mars 2020)
  22. « Site de l'entreprise », sur globalsov.com (consulté le 16 septembre 2019)
  23. Isabelle Couet, « Rothschild & Co : la banquière de la Grèce prend son indépendance », sur lesechos.fr, (consulté le 15 février 2019)
  24. « Anne-Laure Kiechel: «Il faudra décider du partage de la dette et ne pas le faire derrière des portes closes» », sur L'Opinion, (consulté le 1er mai 2020)
  25. « Quotidien du 8 mai 2020 - Quotidien avec Yann Barthès | TMC », sur MYTF1 (consulté le 10 mai 2020)
  26. (en) « Governance of the Chair in Sovereign Debt | Sciences Po PSIA », sur governance.html, (consulté le 11 avril 2020)
  27. Alexia Kefalas, « La Grèce sort doucement la tête de l’eau », sur Le Figaro.fr, (consulté le 31 mars 2020)
  28. Choiseul 100 - Les leaders économiques de demain
  29. « Étoiles montantes de la banque d’affaires : cinq Français parmi les meilleurs », sur www.wansquare.com (consulté le 12 mars 2018)
  30. Bruna Basini, « Bientôt un classement des pays pro-jeunes », hebdomadaire,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mars 2018)
  31. « Halte à l’arnaque générationnelle ! - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 12 mars 2018)
  32. « Anne-Laure Kiechel nommée présidente du comité de campagne de la Fondation Sorbonne Université », sur Sorbonne Université (consulté le 4 juin 2020)