Anne-Christine Taylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taylor.
Anne-Christine Taylor
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint

Anne-Christine Taylor (née en 1946) est une ethnologue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1946[1], spécialiste des cultures indigènes de l’Amazonie, les recherches d'Anne-Christine Taylor ont porté sur les perceptions et l’expérience de l’histoire dans les sociétés indiennes et sur les conceptions indigènes relatives aux processus psychiques et à l’expérience de soi. Bien qu'elle ne se réclame d'aucune école particulière, son approche générale appartient à une constellation théorique de travaux que l'on pourrait qualifier de "phénoménologie structurale". Elle est une des figures principales de l'école américaniste dite "franco-brésilienne", qui a poursuivi (mais aussi déplacé) les objectifs du structuralisme lévi-straussien.

Directeur de recherche au CNRS, elle est détachée depuis le mois de février 2005 au Musée du quai Branly, à Paris où elle dirige le département de la recherche et de l’enseignement jusqu’à son départ à la retraite en fin décembre 2013, Frédéric Keck lui succédant[2].

Elle a intégré le CNRS en 1983 (directeur de recherche).

Elle a été présidente de l'APRAS (Association pour la recherche en anthropologie sociale) et membre du Comité national de la recherche scientifique. Elle a été directrice de l'Équipe de recherche en ethnologie amérindienne (CNRS).

Responsabilités éditoriales et scientifiques[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Anne-Christine Taylor est l'épouse de Philippe Descola.

Publications[modifier | modifier le code]

Anne-Christine Taylor a selon le site internet ENS publié plus de soixante articles et contributions à des ouvrages collectifs, et cosigné trois ouvrages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]