Anne-Caroline Chausson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne-Caroline Chausson
Chausson0103 366.jpg
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
DijonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Distinction

Anne-Caroline Chausson, née le à Dijon en France, est une multiple championne du monde de VTT. En 2008, elle profite de l'introduction du BMX au programme olympique, pour devenir la première championne olympique de la discipline, devant sa compatriote Laëtitia Le Corguillé.

Elle est admise au Mountain Bike Hall of Fame en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est issue du BMX où elle a été championne de France, d'Europe et du monde à 15 ans. De 1993 à 2007, elle se consacre au VTT (Descente, 4x, Dual Slalom), où elle devient l'athlète la plus titrée de la discipline, avec notamment 16 titres de championne du monde et 7 victoires du classement général de la coupe du monde.

Le , elle annonce sur son site internet reprendre la compétition en BMX, après 13 ans d'arrêt[1], avec comme objectif une médaille aux Jeux de Pékin en 2008.

Elle devient la première championne olympique de l'histoire en BMX en remportant la finale disputée en une manche le 22 août 2008 devant Laëtitia Le Corguillé[2].

En 2009, elle remonte sur des skis en compétition pour devenir championne du monde ski de vitesse en catégorie "descente production" [3], après avoir déjà pratiqué la discipline de nombreuses années auparavant : elle avait en effet atteint les 192 km/h en 1997[4].

Anne-Caroline Chausson soutient également la Fondation du Sport : elle a pris part au programme « Bien manger, c'est bien joué ! », programme lancé en 2005 par la Fondation du Sport. Elle a participé à la réalisation de vidéos adressées aux jeunes sportifs pour leur apprendre les bases d'une alimentation adaptée à l'effort physique. Ce programme de la Fondation du Sport sensibilise également les enfants à l'importance de l'activité physique.

En juillet 2015, les médecins lui diagnostiquent un cancer des ovaires[5]. En avril 2016, elle annonce que le cancer semble en rémission[6]. Elle reprend la compétition lors d'une manche de l'Enduro World Series en août 2016[7], puis décide d'arrêter la compétition à la fin de cette saison 2016.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

2008
Or Médaille d'or aux Jeux olympiques de 2008 à Pékin en BMX

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats du monde de descente[modifier | modifier le code]

Juniors (3)
Championne du monde juniors en 1993 (Métabief, France)
Championne du monde juniors en 1994 (Vail, États-Unis)
Championne du monde juniors en 1995 (Kirchzarten, Allemagne)
Elites (9)
Championne du monde en 1996 (Cairns, Australie)
Championne du monde en 1997 (Château-d'Œx, Suisse)
Championne du monde en 1998 (Mont Sainte-Anne, Canada)
Championne du monde en 1999 (Åre, Suède)
Championne du monde en 2000 (Sierra Nevada, Espagne)
Championne du monde en 2001 (Vail, États-Unis)
Championne du monde en 2002 (Kaprun, Autriche)
Championne du monde en 2003 (Lugano, Suisse)
Championne du monde en 2005 (Livigno, Italie)

Championnats du monde de dual-slalom[modifier | modifier le code]

Elites (2)
Championne du monde en 2000 (Sierra Nevada, Espagne)
Championne du monde en 2001 (Vail, États-Unis)

Championnats du monde de 4-Cross[modifier | modifier le code]

Elites (2)
Championne du monde en 2002 (Kaprun, Autriche)
Championne du monde en 2003 (Lugano, Suisse)

Championnats du monde de BMX[modifier | modifier le code]

Jeunes (3)
Championne du monde de BMX en 1987, 1992 et 1993
Elites
Médaille d'argent en 2008

Championnats du monde d'Enduro VTT (Enduro World Series)[modifier | modifier le code]

Elites

3 des Enduro World Series en 2013
2e des Enduro World Series en 2014

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde de descente (5)
2e en 1994 (1 manche)
2e en 1996 (3 manches)
2e en 1997 (2 manches)
1re en 1998 (7 manches)
1re en 1999 (7 manches)
1re en 2000 (6 manches)
1re en 2001 (6 manches)
1re en 2002 (4 manches)
2003 (1 manche)
2004 (1 manche)
2005 (3 manches)
Coupe du monde de dual-slalom (1)
1998 (1 manche)
1re en 2000 (7 manches)
2001 (1 manche)
Coupe du monde de 4-Cross (1)
1re en 2002 (4 manches)
2004 (1 manche)

Distinction[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la compagne du skieur de vitesse Philippe Billy[9],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « le petit braquet - Caroline Chausson », sur www.lepetitbraquet.fr (consulté le 10 mai 2016)
  2. « Doublé des Françaises sur les bosses », sur lexpress.fr, (consulté le 2 décembre 2011)
  3. « Un nouveau titre pour l'insatiable Chausson », sur rtbf.be, (consulté le 11 septembre 2017)
  4. a et b « Médaille d'or de BMX, Anne-Caroline Chausson se lance dans le ski de vitesse », sur www.lemonde.fr, (consulté le 22 janvier 2017)
  5. paulshand.com, « Some news from Anne-Caroline Chausson | News | Info », sur www.ibiscycles.com (consulté le 22 avril 2016)
  6. Anne-Caroline Chausson atteinte d'un cancer sur lequipe.fr
  7. Anne-Caroline Chausson : « J'ai beaucoup appris pendant cette épreuve »
  8. Décret du 14 novembre 2008 publié au JORF du 15 novembre 2008.
  9. Grégory Schneider, « Retraite dorée pour Chausson », sur www.liberation.fr, (consulté le 22 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]