Annalisa Buffa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Annalisa Buffa
Annalisa buffa.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinction
Prix Collatz ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Annalisa Buffa (née le ) est une mathématicienne italienne, spécialisée en analyse numérique et dans l'étude des équations aux dérivées partielles.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Buffa a obtenu son diplôme de maîtrise en génie informatique, en 1996 puis en 2000 son doctorat sous la supervision de Franco Brezzi, de l'Université de Milan avec une thèse intitulée « Some numerical and theoretical problems in computational electromagnetism »[1]. Elle a été, de 2001 à 2004 chercheuse, de 2004 à 2013 directrice de recherche (grade équivalent à celui de Professeur), et à partir de 2013 à 2016, elle a été la Directrice de l'Instituto di matematica applicata e tecnologie informatiche "E. Magenes" (IMATI) du Conseil national de la recherche (CNR) à Pavie. Depuis 2016, elle est professeure de mathématiques et titulaire de la chaire de modélisation numérique et simulation à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Elle a été chercheuse invitée par de nombreuses institutions, dont le Laboratoire Jacques-Louis Lions à l'Université de Paris VI, l'École Polytechnique, l'ETH Zurich et l'Université du Texas à Austin (Institute for Computational Engineering and Sciences, ICES).

Travaux[modifier | modifier le code]

Les recherches de Buffa couvrent un large éventail de sujets dans les équations aux dérivées partielles et l'analyse numérique : l'analyse isogéométrique, la discrétisation entièrement compatible des équations aux dérivées partielles, l'élasticité linéaire et non linéaire, la mécanique de contact, les équations intégrales sur des variétés non-lisses, la théorie fonctionnelle pour les équations de Maxwell dans des domaines non-lisses, la méthode des éléments finis pour les équations de Maxwell, des méthodes de décomposition dans des domaines de non-conformité, l'analyse asymptotique, les techniques de stabilisation pour les discrétisations des éléments finis[2].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Buffa a reçu en 2007 le Prix Bartolozzi et en 2015 le Prix Collatz « pour son utilisation spectaculaire de concepts mathématiques profonds et complexes pour obtenir des contributions exceptionnelles au développement de simulations par ordinateur dans les sciences et l'industrie »[3]. En 2014, elle a été conférencière invitée au congrès international des mathématiciens à Séoul avec une conférence intitulée « Spline differential forms ». En 2008, elle a reçu une ERC Starting Grant et en 2016 une ERC Advanced Grant. En 2016 elle est élue membre de l'Academia Europaea.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]