Anna Mitgutsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anna Mitgutsch
Anna Mitgutsch OÖ Landeskulturpreis 2019 BHO-3495.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
LinzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Waltraud Anna MitgutschVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Genre artistique
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Brüder-Grimm-Preis der Stadt Hanau (en) ()
Prix Anton-Wildgans ()
Österreichischer Kunstpreis für Literatur ()
Prix de Soleure (en) ()
Prix Heinrich Gleissner (d) ()
Honoris causa ()
Prix Johann Beer (d) ()
Prix culturel du Land de Haute-Autriche ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Anna Mitgutsch (née le 2 octobre 1948 à Linz) est une écrivaine autrichienne. Elle est parfois nommée Waltraud Anna Mitgutsch[1].

Anna Mitgutsch étudie la littérature allemande et anglaise à l'Université de Salzbourg. À l'origine catholique romaine, Mitgoutsch se convertit au judaïsme et travaille dans un kibboutz en Israël. Elle enseigne à l'Institut d'études américaines de l'Université d'Innsbruck puis, en Angleterre, à l'Université de Hull et à l'Université d'East Anglia. Elle enseigne encore pendant un an à Séoul, en Corée du Sud[1], puis dans des collèges et universités aux États-Unis, à partir de 1979. En 1985, Mitgutsch retourne en Autriche[2], à Linz, et partage son temps entre cette ville et Boston[3].

Son premier roman est Die Züchtigung (traduit en français La Trique, 1985). Elle publie ensuite Das andere Gesicht en 1986, Ausgrenzung en 1989 et, en 1992, In fremden Städten. Ses romans traitent d'individus qui éprouvent des difficultés à s'intégrer dans une société qui leur est indifférente ou hostile. Son travail explore également les liens entre le présent et le passé. Plusieurs de ses romans ont été traduits[4]. Les romans de Mitgutsch sont réputés pour mettre le lecteur mal à l'aise[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Brüder-Grimm-Preis der Stadt Hanau (1985)
  • Prix culturel de l'État de Haute-Autriche (1986)
  • Prix Claassen-Rose (1986)
  • Prix de la ville de Bozen (1990)
  • Prix Anton Wildgans (1992)
  • Prix du Ministère fédéral autrichien de la littérature et des arts (1995)
  • Solothurner Literaturpreis (2001)[5]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Anna Mitgutsch » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b (en) S. Lillian Kremer, Holocaust Literature: Lerner to Zychlinsky, index, , 859–60 p. (ISBN 0415929849, lire en ligne)
  2. (en) Anna Mitgutsch, The Institute of Modern Languages Research (lire en ligne)
  3. a et b (en) Emily Jeremiah, Nomadic Ethics in Contemporary Women's Writing in German: Strange Subjects, , 132–34 p. (ISBN 1571135367, lire en ligne)
  4. (en) Dagmar C. G Lorenz, Contemporary Jewish Writing in Austria: An Anthology, (ISBN 0803279833, lire en ligne), p. 287
  5. (de) « Der Preisträger 2014 des Solothurner Literaturpreises heisst », Solothurner Literaturpreises

Liens externes[modifier | modifier le code]