Anna Mani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mani.
Anna Mani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Anna Mani (23 août 1918 – 16 août 2001), est une physicienne et une météorologue indienne[1],[2]. Elle a en particulier eu d'importantes responsabilités au service météorologique indien. Ses principales contributions sont relatives à l'instrumentation météorologique. Elle a également publié au sujet du rayonnement, de l'ozone et des énergies renouvelables[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Anna Mani est née à Peerumedu, Travancore, septième de huit enfants[4]. Son père était un ingénieur civil. Dans sa jeunesse, elle fut très impressionné par la condamnation de la discrimination vécues par les intouchables par le Mahatma Gandhi lors de son passage dans sa ville et, suivant le mouvement nationaliste, se mit à porter seulement les vêtements Khādī.

Se destinant d'abord à la médecine, Anna Mani opta ensuite pour la physique et gradua en 1939 du Presidency College de Chennai avec un baccalauréat avec majeure dans ce domaine[4]. Elle travailla ensuite avec le professeur Chandrashekhara Venkata Râman sur les propriétés optiques du rubis et du diamant[5]. Malgré qu'elle publia cinq articles sur le sujet, le doctorat lui fut refusé parce qu'elle n'avait pas obtenu une maîtrise antérieurement. Mani a reçu cependant une bourse gouvernementale pour faire de la recherche en physique en Grande-Bretagne mais se retrouva plutôt à travailler sur l'instrumentation en météorologie à l'Imperial College de Londres[4].

À son retour en Inde en 1948, elle joignit le service météorologique indien à Pune où elle publia de nombreux papiers sur l'instrumentation. Le professeur Mani gravit les échelons et était le directeur du service à sa retraite en 1976[6]. Elle est décédée d'une attaque cardiaque le 16 août 2001 à Thiruvananthapuram[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The life and times of a pioneer », sur www.thehindu.com (consulté le 31 janvier 2016).
  2. (en) « Anna Mani (1918 - 2001) » [PDF], sur arvindguptatoys.com.
  3. (en) « Women in Science | Initiatives | Indian Academy of Sciences », sur www.ias.ac.in (consulté le 31 janvier 2016).
  4. a, b et c (en) Aravind Gupta, « Anna Mani », Platinum Jubilee Publishing of INSA, Indian National science academy (consulté le 13 février 2016).
  5. a et b (en) Abha Sur, Lilavati's daughters: The women scientists of India, Indian Academy of Science, (lire en ligne), p. 23–25.
  6. a et b (en) Abha Sur, « The Life and Times of a Pioneer », The Hindu,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]