Anna Komorowska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Komorowska.
Anna Komorowska
Image illustrative de l'article Anna Komorowska
Première dame de Pologne
 – 
(5 ans)
Prédécesseur Maria Kaczyńska
Successeur Agata Kornhauser-Duda
Biographie
Nom de naissance Anna Dziadzia
(naissance)
Anna Dembowska
(jeune fille)
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Varsovie (Pologne)
Conjoint Bronisław Komorowski
Université Université de Varsovie

Anna Dembowska, épouse Komorowska, née Dziadzia le , à Varsovie (Pologne), est l'épouse de Bronisław Komorowski, président de la République de Pologne de 2010 à 2015. Elle était, à ce titre, présentée comme la Première dame de Pologne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anna Dziadzia est le premier enfant de Józefa Deptuła[N 1] et de Jan Dziadzia ; la mère d'Anna, Józefa, naquit de parents juifs. C'est en 1954 que la famille délaisse son nom de famille pour le patronyme Dembowski ; la sœur cadette d'Anna, Elżbieta, fut le premier enfant né Dembowski.

Après avoir fréquenté le lycée Tadeusz Rejtan de Varsovie, Anna Dembowska sort diplômée de l'université de Varsovie en philologie classique, en 1977 ; la même année, elle épouse Bronisław Komorowski, historien de profession, auquel elle donne cinq enfants : Zofia Aleksandra (1979), Tadeusz Jan (1981), Maria Anna (1983), Piotr Zygmunt (1986) et enfin Elżbieta Jadwiga (1989).

Professeur de latin, Anna Komorowska se fit connaître des Polonais lors de la campagne présidentielle de son époux, candidat à la présidence de la République de Pologne. Depuis l'élection de celui-ci, elle est présentée comme la première dame de Pologne, accompagnant le chef de l'État pour diverses occasions officielles. Le couple Komorowski vit au palais du Belvédère, la résidence présidentielle de Varsovie.

Au mois de , son mari déclare sa candidature à sa propre succession. Anna Komorowska participe une nouvelle fois à la campagne présidentielle de son époux, animant surtout des réunions publiques et accordant à la presse de nombreux entretiens. Finalement, le , Komorowski est défait par le candidat conservateur, Andrzej Duda, qui est investi président le 6 août suivant.

Le , Anna Komorowska joint sa signature à celles de Danuta Wałęsa et de Jolanta Kwaśniewska dans une lettre ouverte dénonçant un projet de loi interdisant presque totalement l'avortement, les trois anciennes première dames faisant part de leur « grande inquiétude » au sujet de cette initiative émanant du parti conservateur au pouvoir, Droit et justice, dont est issu l'actuel chef de l'État, Andrzej Duda[1],[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. De son véritable patronyme, Hana Rojer.
Références