Anna Hope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anna Hope
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web

Anna Hope (née le [1] à Manchester, Royaume-Uni) est une écrivaine et actrice britannique. Elle est surtout connue pour son rôle de « novice Hame » dans Doctor Who.

Petite enfance et éducation [modifier | modifier le code]

Anna Hope a grandi dans le village d'Edgworth, dans le Lancashire, où elle a fréquenté l'école primaire et le lycée « Turton High School », avant de déménager à Manchester, à l'âge de 16 ans[2]. Elle étudie à la Grammar School de William Hulme.

Elle fait ses études au Wadham College, à Oxford, à la Royal Academy of Dramatic Art, à Londres, et au Birkbeck College, à Londres. Elle étudie l'anglais au Wadham College et obtient en 2001 une maîtrise en création littéraire du Birkbeck College[2].

Carrière [modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Anna Hope commence à jouer dans de petites pièces qu'elle joue ensuite avec ses sœurs, avant de rejoindre le Octagon Youth Theatre à Bolton, à l'âge de 10 ans[2].

Anna Hope auditionne aux côtés de 20 actrices différentes pour le rôle de la « novice Hame » dans la série télévisée Doctor Who. Elle est récompensée pour le rôle dans lequel elle reconnu avoir été nerveuse, car il pouvait exiger une gestuelle complexe de chat[2]. Elle apparaît dans ce rôle dans les épisodes télévisés Une nouvelle Terre et L'Embouteillage sans fin, puis plus tard en tant que « Sénateur Hame » dans la série audio de Big Finish Productions, Tales from New Earth. Toujours dans Doctor Who, elle est également apparue en tant qu'inspecteur-détective « Patricia Menzies » dans les épisodes du Sixième Docteur, The Condemned, The Raincloud Man et The Crimes of Thomas Brewster.

Anna Hope est également apparue dans Crime + PunishmentThe Long Firm, Love Me Still, Meurtres en sommeil (Waking the Dead) et Coronation Street[2].

Elle est représentée par « Feast Management », basée à Londres, au Royaume-Uni[3], et « Felicity Bryan Associates[4] ».

Romancière[modifier | modifier le code]

Son premier roman, Le Chagrin des vivants, a été publié en par Doubleday au Royaume-Uni et Random House aux États-Unis[5]. Anna Hope a figuré sur la liste des candidats retenus pour le prix du meilleur écrivain de l'année 2014 aux « National Book Awards [6] ». L'auteure décrit la vie d'Ada, Evelyn et Hettie pendant les cinq jours qui précédent l'arrivée à Londres du cercueil du soldat inconnu, le . Une construction subtile met au premier plan plusieurs femmes pendant cette période[7]. Elle déclare : « Dans le chagrin des vivants, je voulais montrer les sentiments qui animent les femmes »[8]. Le roman a été sélectionné au prix Folio des lycéens parmi six autres[9]. Ada a perdu son fils unique Michael mais ne peut l'accepter. Evelyn est employée du Ministère de la Défense pour recueillir les réclamations (et demandes de réévaluation) concernant les indemnités des guerriers démobilisés, et redonne la moitié de son salaire à sa mère pour s'occuper de son frère traumatisé de guerre et chômeur. Hettie, ou Henriette Burns, travaille comme danseuse professionnelle dans un Palais de Danse (L'Enclos).

Son deuxième roman, La Salle de bal (The Ballroom), publié en 2016, parle de l’amour d’un homme et d’une femme engendré par une danse.

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF16932950)
  2. a b c d et e (en) John Ainsworth, Doctor Who: The Complete History: Volume 55, Londres, Mandy Thwaites, , p. 36-37.
  3. (en) « CLIENTS », sur feastmanagement (consulté le 7 février 2019)
  4. Troy Jones, Chris Johnston et Craig Kipkie, « Using Annual Hydrographs to Determine Effective Impervious Area », Journal of Water Management Modeling,‎ (ISSN 2292-6062, DOI 10.14796/jwmm.r215-14, lire en ligne, consulté le 7 février 2019)
  5. « Send hope to a hungry country », dans 50 Reasons to Buy Fair Trade, Pluto Press (ISBN 9781849643344, lire en ligne), p. 139–142
  6. Erwin Dekker et Marielle de Jong, « What Do Book Awards Signal? An Analysis of Book Awards in Three Countries », SSRN Electronic Journal,‎ (ISSN 1556-5068, DOI 10.2139/ssrn.2817852, lire en ligne, consulté le 7 février 2019)
  7. « Le chagrin des vivants - Anna Hope », sur Babelio (consulté le 7 février 2019)
  8. « Anna Hope : “Dans ‘Le Chagrin des vivants’, je voulais montrer les sentiments qui animent les femmes” », sur Télérama.fr (consulté le 7 février 2019)
  9. « La sélection 2018-2019 », sur Prix des Lycéens Folio (consulté le 7 février 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]