Anna Goloubkina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant une personnalité image illustrant russe
image illustrant une personnalité image illustrant soviétique
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur, une personnalité russe et une personnalité soviétique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Anna Goloubkina
Golubkina photo.jpg

Anna Golubkina

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Formation

Anna Goloubkina (en russe : Анна Семёновна Голубкина), née le 16/ à Zaraïsk, dans le gouvernement de Riazan (Empire russe) et décédée le à Zaraïsk (Union soviétique) est une sculptrice russe et soviétique. Elle est considérée comme une artiste majeure de l’Âge d'argent. Issue d’une famille de cultivateurs maraîchers vieux-croyants, elle réussit à être la première femme à étudier à l’École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou. À Paris, où elle séjourne à plusieurs reprises, elle fréquente l’atelier d’Auguste Rodin. Celui-ci l’aide à trouver sa voie personnelle. Elle lui écrit dans une lettre : «  vous m’avez donné le pouvoir de vivre ». Elle expose La Vieillesse au Salon d’Automne de 1899. Elle est le premier sculpteur de son pays à recevoir le prix du Salon de peinture et de sculpture de Paris. En Russie, fréquentant les cercles socialistes, participant, selon ses moyens, au financement de partis, elle est un temps emprisonnée pour s’être impliquée dans la Révolution de 1905. Sa maison de Zaraïsk est devenue, cinq ans après sa mort, un musée. Le musée des beaux-arts Pouchkine lui a dédié une exposition.

Le cratère vénusien Golubkina a été nommé en son honneur.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :