Anna Dorothea Therbusch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anna Dorothea Therbusch
Anna Dorothea Therbusch 001.jpg
Naissance
Décès
Nom de naissance
Anna Dorothea Liszewska
Nationalité
Activité
Maître
Père
Georg Lisiewski (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Anna Dorothea Therbusch, née Liszewska le à Berlin où elle est morte le , est une peintre allemande d’origine polonaise.

Formée par son père, le portraitiste Georg Lisiewski (1674-1751) puis, à Paris, par Antoine Pesne, Anna Dorothea Liszewska épousa Friedrich Therbusch dont elle aura quatre enfants.

En 1760, elle connaît ses premiers succès artistiques et est nommé, l’année suivante, peintre à la cour du duc Charles Eugen von Wuerttemberg à Stuttgart. En 1763, elle est nommée peintre à la cour de Carl Theodors von der Pfalz à Mannheim et travaille à Berlin en 1764.

En 1765, elle s’installe à Paris et son séjour parisien est considéré comme sa période la plus productive. Elle est y est nommée membre de l’Académie royale en 1767. Elle quitte Paris début novembre 1768[1].

En 1768, elle devient membre de l’Académie de Vienne et retourne à Berlin, l’année suivante, où elle travaillera, entre autres, pour Frédéric II de Prusse et Catherine II. À partir de 1773, elle partage un atelier avec son frère Christian Friedrich Reinhold Lisiewski (1725-1794).

Anna Dorothea Therbusch était également membre de l’Institut de Bologne.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir Lettre de Denis Diderot à Sophie Volland du 15 novembre 1768, Œuvres complètes de Diderot, Assézat, 1875, vol. 19, p. 301.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Therbusch s’est surtout illustrée comme peintre de cour. L’essentiel de son œuvre se compose de portraits - dont des autoportraits - et de représentations mythologiques. Nombreuses de ses œuvres sont conservées à la Schwerin Gallery.

  • Ariadne at Naxos
  • Autoportrait, Brunswick Gallery
  • A Man Holding a Glass of Water, exposé au Louvre.
  • Retour de Diane de la chasse, peint pour Frédéric II.
  • Dianas nymf överraskas av satyr
  • A scientist seated at his desk by candlelight
  • Portrait of Frederick the Great
  • Portrait de femme assise en robe à nœuds roses
  • Leçon de musique à la chandelle]
Avant 1765
Période française (1765-1768)
  • Un buveur, 1767, huile sur toile, morceau de réception exposé au Salon de 1767 (no 113), actuellement à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris.
  • Portrait d’une jeune femme, 1767
  • Portrait de Denis Diderot, vers 1767
  • Bacchante, 1765, huile sur toile
  • Bacchus, 1765, huile sur toile
  • Sans titre (portrait d’un inconnu, Denis Diderot ?), 1768, 70,3 × 58 cm (ovale).
Après 1768
  • Portrait of a Gentleman, Wearing a Red Coat with a Blue Order Sach, 1771
  • Portrait de Wilhelmine von Lichtenau, 1776
  • Bildnis Henriette Julie Herz (1764-1847), 1778, huile sur toile, 75 × 59 cm, Alte Nationalgalerie Berlin, A I 435
  • Bildnis der Gräfin Helene von der Schulenburg (1738-1817), 1779
  • Apotheose Stanislaus II. Augustus Poniatowski, Königs von Polen, 1779
  • A Repentant Maiden, 1781
  • Frédéric II, roi de Prusse (1712-1786), 1772, huile sur toile, Versailles.
  • Autoportrait au monocle, 1777, huile sur toile, Gemaldegalerie, Berlin.
  • Bübende Magdalena, 1781

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :