Anna Coleman Ladd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anna Coleman Ladd
Anna Coleman Ladd and soldier.jpg
Ladd et un soldat portant le masque de Madame Ladd.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Santa BarbaraVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Distinctions
Film montrant Mme Ladd au travail.

Anna Coleman Watts Ladd est une sculptrice américaine, responsable de l'atelier de fabrication de masques de la Croix-Rouge à Paris pendant la Première Guerre mondiale. Elle a travaillé avec les gueules cassées, des hommes dont le visage était en partie détruit par des éclats d'obus, des balles ou des lance-flammes[1].

Elle s'inspire du Tin Noses Shop (Magasin de nez en étain) à Londres en 1917, fabriquant des masques pour les soldats mutilés britanniques. Ladd ouvre un atelier à Paris, pour la fabrication de masques pour les soldats mutilés. Elle faisait un moule en plâtre du visage de son sujet, remplissant les parties manquantes, puis galvanisait le résultat dans le cuivre. Après des raccords et des ajustements répétés, ce qui pouvait durer plusieurs semaines, Ladd positionnait le masque sur le visage de son sujet, puis appliquait un masque qu'elle peignait ensuite selon la couleur de la peau de l'homme[1].

Ses services lui ont valu la Légion d'honneur avec Croix du Chevalier et l'Ordre serbe de Saint Sava[2].


Ana Coleman Ladd avait des enfants deux filles plus précisément

l'une s'appelait Gabriella May Ladd et l'autre Vernon Abbott Ladd

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Le personnel du NPR, « One Sculptor's Answer To WWI Wounds: Plaster, Copper And Paint », sur National Public Radio, NPR, (consulté le 12 mars 2015)
  2. (en) Inconnu, « Anna Coleman Ladd papers, circa 1881-1950 », sur Archives of American Art, Smithsonian Institution, (consulté le 12 mars 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]