Anna Cabana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabana et Bitton.
Anna Cabana
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Anna Cabana, née Anna Bitton le à Montpellier, est une journaliste et écrivain française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est rédactrice en chef de la politique au Journal du dimanche depuis août 2016, après avoir été, pendant dix ans, grand reporter au Point. Elle a commencé en 2002 comme journaliste politique à l'hebdomadaire Marianne, où elle a passé cinq années.

Elle est chroniqueuse sur BFMTV. Elle participe aux éditions spéciales consacrées à la politique, aux soirées électorales, etc. Sans compter deux rendez-vous fixes par semaine: chaque jeudi à partir de 19 h, elle raconte les coulisses de l'actualité politique dans l'émission de Ruth Elkrief. Puis elle intervient sur le plateau du « 20h 2017» d'Alain Marschall.

Elle est éditorialiste au Télégramme. Elle tient tous les samedis, depuis janvier 2011, un bloc-note politique dans Le Télégramme intitulée « Les Carnets d'Anna Cabana ».

De janvier à juillet 2013, elle a présenté une chronique politique sur BFM TV tous les matins, du lundi au vendredi, à 6 h 50 et 7 h 50.

Avant d'arriver sur BFMTV, elle a fait, de septembre 2010 à janvier 2013, un billet politique sur France Inter le mercredi à 6 h 48.

En , elle épouse l'inspecteur des finances Yves Cabana, ancien directeur de cabinet d'Alain Juppé et fils de Camille Cabana.

En , elle publie Cécilia (sous le nom d'Anna Bitton). Ce livre lui vaut d'être attaquée en référé par Cécilia Attias, qui demande la suspension de la publication de l'ouvrage[1] mais est déboutée[2]. L'ouvrage est un best-seller: plus de 200 000 exemplaires vendus.

En , elle publie Villepin : La verticale du fou[3],[4],[5]. Trois mois plus tard, en avril, parait son premier roman : Inapte à dormir seule[6].

Le , elle reçoit le prix Louis Hachette[7] pour son article « Sarkozy-Villepin, histoire secrète d'une haine », paru dans Le Point du [8].

En octobre 2011, elle publie un livre-portrait : Juppé. L'orgueil et la vengeance.

En août 2012, elle publie Entre deux feux, un essai sur le trio Hollande-Royal-Trierweiler, coécrit avec Anne Rosencher, son amie et consœur de Marianne. Ce livre sera un succès de librairie: 80 000 exemplaires vendus.

En avril 2016, elle publie Quelques minutes de vérité, ses moments les plus singuliers avec des personnalités politiques[9].

En octobre 2016, elle publie un nouvel ouvrage sur Alain Juppé : Un fantasme nommé Juppé.

Elle est membre du jury du Prix du livre politique, qui récompense chaque année le meilleur ouvrage à thème politique.

Elle est l'auteure de trois documentaires télévisés de 52 min : La droite a-t-elle tué Nicolas Sarkozy ?, diffusé le 8 mai 2013 sur France 3 ; Hollande et nous, diffusé le 7 avril 2014 sur France 3 ; Fillon, la dernière course, diffusé le 17 octobre 2016 sur France 3.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Documentaires télévisés[modifier | modifier le code]

  • La droite a-t-elle tué Nicolas Sarkozy ?, diffusé le 8 mai 2013 sur France 3.
  • Hollande et nous diffusé le 7 avril 2014 sur France 3.
  • François Fillon, la dernière course, diffusé le 17 octobre 2016 sur France 3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]