Anna Cabana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabana et Bitton.
Anna Cabana
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Anna BittonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Yves Cabana (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Anna Cabana, née Anna Bitton le à Montpellier, est une journaliste et écrivain française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journalisme[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Anna Cabana commence sa carrière comme journaliste politique à l'hebdomadaire Marianne, sous la houlette de son « mentor » Nicolas Domenach[1]. Elle y passera cinq années, de 2002 à 2007.

Elle est ensuite, dix ans durant, grand reporter au Le Point. Le , elle reçoit le prix Louis Hachette[2] pour son article « Sarkozy-Villepin, histoire secrète d'une haine », paru dans Le Point du [3].

En août 2016, elle intègre la rédaction du Journal du dimanche en qualité de rédactrice en chef politique.

Radio et télévision[modifier | modifier le code]

De septembre 2010 à janvier 2013, elle tient un billet politique sur France Inter le mercredi à 6 h 48.

Depuis 2013, elle fait partie de l'équipe d'éditorialistes de BFM TV.

Depuis janvier 2011, elle est en parallèle chroniqueuse au Télégramme de Brest. Elle y tient chaque semaine, un bloc-note intitulé Les Carnets d'Anna Cabana.

Depuis septembre 2017, elle anime de surcroît une émission quotidienne sur i24news, Conversations avec Anna Cabana.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteur de cinq essais sur des personnages politiques ou publics. En 2008, elle publie Cécilia (sous le nom d'Anna Bitton), qui lui vaut d'être attaquée en référé par Cécilia Attias, qui demande la suspension de la publication de l'ouvrage[4] mais est déboutée[5]. L'ouvrage est un best-seller, avec plus de 200 000 exemplaires vendus. En 2010, elle publie Villepin : La verticale du fou[6],[7],[8]. En 2011, elle publie un livre-portrait sur Alain Juppé, Juppé. L'orgueil et la vengeance, puis un second en 2016, Un fantasme nommé Juppé. En 2012, elle publie Entre deux feux, un essai sur le trio Hollande-Royal-Trierweiler, coécrit avec Anne Rosencher, son amie et consœur de Marianne, qui rencontre un succès de librairie avec 80 000 exemplaires vendus.

En 2016, elle publie Quelques minutes de vérité, un récit de ses moments les plus singuliers avec des personnalités politiques[9].

En 2010 paraît son premier roman : Inapte à dormir seule[10].

Elle est membre du jury du Prix du livre politique, qui récompense chaque année le meilleur ouvrage à thème politique.

Documentaires télévisés[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteur de trois documentaires télévisés de 52 min : La droite a-t-elle tué Nicolas Sarkozy ?, diffusé le 8 mai 2013 sur France 3 ; Hollande et nous, diffusé le 7 avril 2014 sur France 3 ; Fillon, la dernière course, diffusé le 17 octobre 2016 sur France 3.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De confession juive[11], Anna Cabana est mariée depuis 2009 à Yves Cabana, fils du haut fonctionnaire Camille Cabana (1930-2002)[12].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Documentaires télévisés[modifier | modifier le code]

  • La droite a-t-elle tué Nicolas Sarkozy ?, diffusé le 8 mai 2013 sur France 3.
  • Hollande et nous diffusé le 7 avril 2014 sur France 3.
  • François Fillon, la dernière course, diffusé le 17 octobre 2016 sur France 3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. « Lauréats du Prix Louis Hachette pour la presse écrite », sur lagardere.com, .
  3. « Sarkozy-Villepin, histoire secrète d'une haine », sur Le Point, .
  4. « Cécilia v/s Anna Bitton : décision vendredi matin », sur Le Nouvel Observateur, .
  5. Christophe Jakubyszyn, « Le tribunal refuse d'interdire l'un des trois livres sur Mme Sarkozy », sur Le Monde, .
  6. Pascale Robert-Diard, « Villepin. La Verticale du fou, d'Anna Cabana : Dominique de Villepin intime », sur 2villepin.fr, .
  7. Alain Auffray, « Dominique de Villepin, le rêve du résistant », sur Libération, .
  8. P.F., « Les tourments de Dominique de Villepin », sur Les Échos, .
  9. Noémie Balthazard, « Qui est Anna Cabana, la journaliste qui transforme les politiques en personnages de romans ? », sur lesinrocks.com, .
  10. Marianne Payot, « Le mariage d'Eva révèle Anna Cabana », sur L'Express, .
  11. Steve Nadjar, Journaliste, Responsable contenus du site, « Anna Cabana « Je m’intéresse à l’idée que les politiques se font de Dieu » », sur Actualités Juives (consulté le 3 novembre 2018) : « "Tout le monde sait que je suis juive mais je ne porte pas de signes ostentatoires. Si mon identité juive est absolument essentielle pour moi, je ne m’engage pas sur ce terrain dans le cadre de ma vie professionnelle…" »
  12. https://www.lesinrocks.com/2016/10/25/actualite/sarkozy-tueur-foi-loi-on-a-lu-livre-confidence-alain-juppe-11875062/.

Lien externe[modifier | modifier le code]