Anna Angelopoulos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ánna Angelopoúlou (grec moderne : Άννα Αγγελοπούλου), connue à l’étranger sous le nom d’Anna Angelopoulos, est anthropologue, psychanalyste et écrivaine grecque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anna Angelopoulos est née en 1951 à Thessalonique (Grèce)[1].

Docteur ès lettres (Paris, École des hautes études en sciences sociales, 1988), elle est spécialisée dans l'étude des contes grecs et balkaniques. Elle est aussi auteur de livres pour enfants[2].

Elle a notamment traduit du ladino en français, un corpus de contes merveilleux judéo-espagnols des Balkans, racontés à la linguiste Cynthia Crews[3] au milieu du XXe siècle[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Ouverture. La peur de la liberté », Patrick Chemla éd., Le Collectif à venir. Psychiatrie, psychanalyse et psychothérapie institutionnelle, ERES, 2018, p. 9-14 [lire en ligne]
  • Traduire, Marilia Aisenstein, Anna Angelopoulos, Aharon Appelfeld et al., Le Félin, 2011
  • Contes de la nuit grecque, José Corti, 2013
  • Contes judéo-espagnols des Balkans (traduction de contes recueillis par Cynthia Crews), José Corti, 2009
  • Nommer/Classer les contes populaires, Anna Angelopoulos, Mihaela Bacou, Nicole Belmont, Josiane Bru, Cahiers de littérature orale, n° 57-58, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2005 [lire en ligne]
  • (el) Sarakatsan Folktales (Σαρακατσάνικα Παραμύθια), Agra Publications, 2002
  • Catalogue raisonné des contes grecs: types et versions AT 700-749, Anna Angélopoulou, Aiglē Brouskou, Centre de recherches néohelléniques, 1995
  • « Un homme nu le couteau à la main », Le mort reconnaissant (Cahiers de Littérature Orale n°46), 1999, p. 101-125
  • « L'hirondelle et la Mort », Ethnologie Française, t. 23, n° 1, 1993, p. 104-12
  • (el) Paramythokorès (Les héroïnes des contes), Athènes, Hestia, 1991, p. 56-59
  • « Fuseau des cendres » (A spindle of ashes), Cahiers de littérature orale, n° 25, 1989, p. 71-96
  • « Muscambre, fils de l'inceste », L'Homme, 1988, t. 28, n° 105 La fabrication mythique des enfants, p. 49-63, [lire en ligne].
  • La Naissance merveilleuse et le destin du héros dans le conte grec, Lille 3, ANRT, 1989 — Thèse, Paris, École des hautes études en sciences sociales, 1988

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Guy, Ce corps en héritage - Approche clinique de la filiation, Imago, 2014 lire sur Google Livres

Liens externes[modifier | modifier le code]