Anna Airy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anna Airy
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Lieu de travail

Anna Airy, née le à Londres où elle est morte le , est une peintre à l'huile, une pastelliste et graveuse britannique.

Elle était l'une des premières femmes officiellement promues comme artiste de guerre[2] et a été reconnue comme l'une des principales femmes artistes de sa génération[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Airy naquit dans le borough royal de Greenwich, à Londres, fille d'un ingénieur, Wilfrid Airy, et d'Anna Listing, et petite-fille de l'astronaute royal George Biddell Airy[4],[5]. Airy étudia à la Slade School of Fine Art de Londres de 1899 à 1903, au près de William Orpen et d'Augustus John, sous la direction de Frederick Brown, Henry Tonks et Philip Wilson Steer. Elle gagna des prix à son école pour des portraits, dont la bourse pour la Slade School en 1902. Elle gagna aussi le Prix Melville Nettleship en 1900, 1901 et 1902[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

An Aircraft Assembly Shop, Hendon (Art. IWM ART 1931).

Airy reçut de nombreuses commandes de la part d'usines et peignit ses toiles sur place pendant la Première Guerre mondiale, dans des conditions parfois difficiles ou dangereuses. Elle dut notamment peindre A Shell Forge at a National Projectile Factory, Hackney Marshes, London à une grande vitesse, se trouvant dans un environnement extrêmement chaud ; elle expliqua plus tard que « le sol devint si chaud que [ses] chaussures brûlèrent à cause de la chaleur[7]. » Cette peinture faisait partie d'une exposition au Imperial War Museum en 2011-2012 (l'exposition Women War Artists)[8].

En juin 1918, la Munition Committee du Imperial War Museum commanda à Airy quatre peintures représentant des scènes typiques dans quatre usines d'armement différentes[9]:

  • National Projectile Factory à Hackney[7] ;
  • National Filling Factory à Chilwell, Nottingham (W. G. Armstrong Whitworth's, à Nottingham) ;
  • Aircraft Manufacturing Co. à Hendon[10];
  • South Metropolitan Gas Co.

Elle reçut également des commandes de la Women's Woek Section, de la Canadian War Memorials Fund en 1917 et du Ministère des Munitions en 1940[6].

Sa gravure Forerunners of Fruit (1925) est dans la collection de la Art Gallery of New South Wales[11].

Expositions[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Airy étaient exposée au Royal Academy ainsi qu'à d'autres endroits en 1905 et chaque année qui suit, sa première exposition seule ayant lieu à la Carfax Gallery en 1908. Elle fut aussi exposée à des expositions internationales, dont des continentales, coloniales et américaines. Elle a été représentée au British Museum, au Victoria and Albert Museum et au Imperial War Museum. Ses œuvres apparaissent dans la National Art Gallery of New South Wales ainsi qu'à Auckland (Nouvelle-Zélande), Vancouver et Ottawa (Canada) et dans les Corporation Art Galleries de Liverpool, Leeds, Huddersfield, Birkenhead, Blackpool, Rochdale, Ipswich, Doncaster, Lincoln, Harrogate, Paisley et Newport[6].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) The Art of Pastel, Winsor & Newton, 1930[12]
  • (en) Making a Start in Art, Studio Publications, Londres, New York, 1951

Affiliations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://search.findmypast.co.uk/results/world-records-in-birth-marriage-death-and-parish-records/and_deaths-and-burials?firstname=anna&lastname=airy
  2. (en) Arifa Akbar, « Women at war: The female British artists who were written out of history », sur The Independent, (consulté le 2 septembre 2013).
  3. nom=Tolson>(en) Roger Tolson, « Art and Daily Life in World War Two », BBC (consulté le 16 juin 2012)
  4. (en) K. J. Goward, « Founding of Orwell Park Observatory » [archive], University of Cambridge, (consulté le 16 décembre 2007)
  5. (en) Biographie d'Anna Airy de la Thompson's Gallery de Londres.
  6. a b et c (en) « AIRY, Anna » dans Who Was Who, Oxford University Press, 2007.
  7. a et b (en) Imperial War Museum, « A Shell Forge at a National Projectile Factory, Hackney Marshes, London, 1918 [Art.IWM ART 4032] », sur IWM Collections Search (consulté le 17 avril 2013)
  8. (en) Imperial War Museum, « Press Desk: Women War Artists », sur archive.iwm.org.uk, (consulté le 17 avril 2013)
  9. (en) Imperial War Museum, « Miss Anna Airy [ART/WA1/031 (First World War Art Archive)] » (consulté le 17 avril 2013).
  10. (en) Imperial War Museum, « An Aircraft Assembly Shop, Hendon [Art.IWM ART 1931] » (consulté le 17 avril 2013)
  11. AGNSW collection record
  12. « Airy, Anna » dans Chambers Biographical Dictionary, Londres, Chambers Harrap, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]