Ann Trason

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ann Trason Portail athlétisme
Informations
Disciplines Ultra-trail
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (54 ans)

Ann Trason, née le [1] à Kensington en Californie, est une coureuse américaine d’ultrafond.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ann Trason s’est régulièrement distinguée lors de compétitions à l’école secondaire mais une blessure au genou l’empêcha de poursuivre une carrière sportive pendant plusieurs années.

En 1985, elle remporta l’American River 50 Mile Endurance Run et battit le record féminin de l’épreuve.

Elle abandonna le Western States 100 lors de ses deux première tentatives, en 1987 et 1988, la première fois en raison d’une douleur au genou et la seconde de déshydratation. Elle remporta finalement l’épreuve en 1989, première victoire d’une série de quatorze. Elle fut détentrice du record féminin de 1994 à 2012, en 17 heures 37 minutes et 51 secondes.

En 1993, elle battit son propre record sur l’American River 50, qu’elle courut en six heures et neuf minutes, temps toujours de référence en 2014.

L’année suivante, elle finit deuxième au classement général du Leadville Trail 100. Son temps, de 18 heures 6 minutes et 24 secondes, est toujours, en 2014, le record féminin.

En 1996 et 1997, elle remporta le Western States 100 douze jours après s’être imposée sur le Comrades Marathon en Afrique du Sud. En 1998, elle gagne cette fois la Vermont 100 Mile Endurance Run et la Wasatch Front 100 Mile Endurance Run. Elle remporte à nouveau la Vermont 100 en 2000.

Avec son ex-mari et partenaire d’entraînement Carl Andersen, elle organisa le Dick Collins Firetrails 50 de 2000 à 2010, qu’elle avait remporté en 1987.

Résultats[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Trason, Ann » sur le site web de la Deutsche Ultramarathon-Vereinigung.

Lien externe[modifier | modifier le code]