Ann Lane Petry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petry.
Ann Lane Petry
Nom de naissance Ann Lane
Alias
Arnold Petri
Naissance
Old Saybrook, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 88 ans)
Old Saybrook, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • La Rue (1946)

Ann Petry, née à Old Saybrook (Connecticut) le et morte dans la même ville le , est une écrivaine afro-américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît dans une famille appartenant à la classe moyenne : son père étant pharmacien et sa mère, coiffeuse. Dès le lycée, Ann Lane Petry se passionne pour l'écriture. Elle fait ses études au Connecticut College of Pharmacy de New Haven, où elle obtient son doctorat en pharmacologie en 1931, puis travaille dans la pharmacie familiale.

En 1938, elle épouse George D. Petry et s'installe avec lui à New York.

Sa carrière littéraire s'amorce lorsqu'elle se met à écrire pour des journaux tels que The New York Amsterdam News, ou People’s Voice (en). À partir de 1939, elle publie aussi des nouvelles dans The Crisis. Elle enseigne dans une école élémentaire de Harlem et se rend compte des difficultés d'apprentissage des Afro-américains des classes sociales démunies. Elle publie son plus célèbre roman, La Rue (The Street), en 1946, et remporte le Houghton Mifflin Literary Fellowship. En 1947, elle revient dans sa ville natale et travaille sur deux autres romans, Country Place (1947) et The Narrows (1953).

Elle est également l'auteure d'ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse, dont le roman historique pour adolescents Tituba of Salem Village (1964).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Street (1946)
    Publié en français sous le titre La Rue, traduit par Martine Monod, Nicole et Philippe Soupault, Paris, Charlot, coll. « Les 5 continents », 1948 ; réédition, Paris, Belfond, coll. « Vintage » no 26, 2017 (ISBN 978-2-7144-7402-5)
  • Country Place (1947)
  • The Narrows (1953)

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Miss Muriel and Other Stories (1971)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Marie of the Cabin Club (1939), publié sous le pseudonyme Arnold Petri
  • On the Saturday the Siren Sounds at Noon (1943)
  • Olaf and His Girl Friend (1945)
  • Like a Winding Sheet (1945)

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The Drugstore Cat (1949)
  • Harriet Tubman: Conductor on the Underground Railroad (1955)
  • Tituba of Salem Village (1964)
  • Legends of the Saints (1970)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Harlem (1949)
  • The Novel as Social Criticism (1950)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]