Sida en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Années sida en France)

Le sida en France est particulièrement marquant dans la période (1983-1995), période commençant par la découverte de l'agent causal et allant jusqu'à la mise au point de traitements, trithérapies, qui ont permis de réduire considérablement la mortalité.

Impact sanitaire[modifier | modifier le code]

Au cours de la période 1983-1995, l'épidémie a fait environ 30 000 victimes[1]. La maladie a davantage concerné les hommes ayant des rapports homosexuels, les usagers de drogue injectable, respectivement 46 % et 24 % des cas, et les personnes hémophiles ou transfusées[2].

En 2018, en France, 6 200 personnes ont appris leur séropositivité au VIH[3].

Impact politique et culturel[modifier | modifier le code]

Les polémiques autour de la découverte du VIH, l'affaire du sang contaminé, les actions du mouvement Act Up-Paris marque la France.

Situées à la fin du XXe siècle, dans le contexte de la mondialisation, de l'arrivée de la gauche au pouvoir en France, le sida marque pour certains auteurs une rupture politique, sociale[4],[5] ou philosophique[6].

D'un point de vue artistique, les principales œuvres de la période décrivent l'avancée de la maladie et la course contre la mort. Elles abordent les thèmes de l'homosexualité, de l'existence et parfois de la spiritualité[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]