Années 980

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

IXe siècle | Xe siècle | XIe siècle

Années 960 | Années 970 | Années 980 | Années 990 | Années 1000

980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989


Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

  • Les Toltèques, au Mexique, s'installent à Chichén Itzá.
  • Les Vikings colonisent le Groenland. Eirikr Thorvaldsson (Érik le Rouge), accusé de meurtre et banni d’Islande, explore les côtes du Groenland (882). Désormais, les Vikings (ou Normands) y établissent des campements (885); ils quitteront les côtes du Groenland vers la fin du XIVe siècle.
    • Les colons scandinaves du Groenland explorent assez largement le pays, développent des activités de chasse et de pêche et des relations commerciales actives avec la Norvège et le reste de l’Europe (dents de morse, fourrures). Érik le Rouge reçoit la visite de marchands scandinaves qu’il aide dans leur entreprise.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Le baptême des Kiéviens, toile de Klavdiy Vasilievich Lebedev
  • De retour de ses campagnes, Vladimir Ier de Kiev fait élever des idoles sur les collines de Kiev et offre en sacrifice deux Varègues chrétiens au dieu Peroun, vers 985[2]. Il cherche à solenniser le culte païen pour instituer une religion d’État. Selon « la chronique des temps passés », le panthéon des slaves se compose de sept divinités : Peroun (foudre), dieux des guerriers, Volos (commerce), Khors (soleil), Dajbog (moissons), Stribog (esprit, vent), Simargl (oiseau magique), Mokoch (fécondité). Finalement, peut-être après avoir examiné les différentes religions monothéistes, Vladimir accepte de se baptiser en 989, suivi par de nombreux Russes[3]. La conversion des Russes est un immense succès pour Byzance : la métropole de Kiev est soumise à Constantinople et ses titulaires sont très généralement grecs.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Catteddu, Quoi de neuf au Moyen Age ?, DLM (ISBN 978-2-7324-8224-8, présentation en ligne)
  2. Pierre Charles Levesque Histoire de Russie P. F. Fauche et compagnie, 1800
  3. Béatrice Leroy Le monde méditerranéen du VIIe au XIIIe siècle Editions Ophrys, 2000 (ISBN 2-7080-0953-2 et 9782708009530)
  4. Claude de Vic, Joseph Vaissete, Alexandre Du Mège Histoire générale de Languedoc J.B. Paya, 1841