Années 740 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

IXe siècle av. J.-C. | VIIIe siècle av. J.-C. | VIIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 760 av. J.-C. | Années 750 av. J.-C. | Années 740 av. J.-C. | Années 730 av. J.-C. | Années 720 av. J.-C. | ../..

Événements[modifier | modifier le code]

Teglath-phalasar III, bas-relief provenant de son palais à Nimrud, fin du VIIIe siècle av. J.-C., musée du Louvre
  • 744-727 av. J.-C. : Début du règne de Teglath-Phalasar III (Téglath Salasar), roi d’Assyrie[3], fondateur de l’empire assyrien.
    • Une révolte éclate à Kalhu. Ashur-nirâri est déposé et remplacé par Téglath Salasar III.
    • Campagne de Téglath Salasar dans le Namri et le Bît Hamban (Zagros), peuplés de Kassites turbulents. Téglath Salasar intervient en Babylonie contre les Araméens à la demande du roi chaldéen Nabonassar. 65 000 personnes sont déplacées de Babylonie en Assyrie.
L'Urartu à son expansion maximale en 743
  • 743 av. J.-C. : Règnes de Zacharie, puis de Shallum, rois d'Israël.
  • 743-738 av. J.-C. : Règne de Ménahem, roi d’Israël[3].
    • À la mort de Jéroboam II, son fils Zacharie est assassiné par Shallum, fils de Yabech, après six mois de règne. Shallum ne règne qu’un mois et Menahem, fils de Gadi, prend le pouvoir à Samarie. Le royaume d’Israël entre dans une période de troubles.
  • 741-740 av. J.-C. : Règne de Péqahyah, roi d'Israël.
    • Ménahem d’Israël a participé probablement à la coalition anti-assyrienne battue par Téglath Salasar en 743/741. Le tribut imposé est si lourd qu’il doit lever un impôt extraordinaire de 50 sicles par notable, ce qui le rend très impopulaire. Son fils Péqahyah lui succède mais est bientôt assassiné par Péqah, fils de Remalyahou, appuyé par 50 soldats de Galaad.
  • 741 av. J.-C. : Arpad, vaincue après trois ans de lutte, devient le chef-lieu d’une province assyrienne[3].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Auguste Simon Jean Chrysostome Poirson, R. J. B. C. Cayx, Précis de l'histoire ancienne, vol. 2, L. Colas, (présentation en ligne)
  2. Encyclopédie théologique, vol. 45, Jacques-Paul Migne, (présentation en ligne)
  3. a, b, c, d, e et f Georges Roux, La Mésopotamie, Seuil, (ISBN 9782020086325, présentation en ligne) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « GRoux » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  4. Jean-Jacques Barthélemy, Œuvres complètes, A. Belin, (présentation en ligne)
  5. Pierre-Yves Boillet, Claire Barat, Michela Costanzi, Les diasporas grecques: du VIIIe s. au IIIe s. avant J.-C. - Capes, Agrégation, Dunod, (ISBN 9782100584017, présentation en ligne)