Années 360 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Années -360)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ve siècle av. J.-C. | IVe siècle av. J.-C. | IIIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 380 av. J.-C. | Années 370 av. J.-C. | Années 360 av. J.-C. | Années 350 av. J.-C. | Années 340 av. J.-C. | ../..

369 av. J.-C. | 368 av. J.-C. | 367 av. J.-C. | 366 av. J.-C. | 365 av. J.-C. | 364 av. J.-C. | 363 av. J.-C. | 362 av. J.-C. | 361 av. J.-C. | 360 av. J.-C.



Événements[modifier | modifier le code]

La Grèce pendant l’hégémonie thèbaine (371-362 av. J.-C.).
  • Vers 369-362 av. J.-C. : Athènes lève le bannissement de Xénophon qui serait alors retourné dans la capitale attique ; pour d'autres historiens, il aurait résidé à Corinthe[4].
  • 369-368 av. J.-C. : des mercenaires celtes sont engagés contre les Thébains dans un corps expéditionnaire de Syracuse[5].
  • 367-349 av. J.-C. : nombreux raids gaulois en Italie (367, 361-360, 350-349)[6]. Le casque de Canossa, retrouvé dans les Pouilles, prouve la présence celte en Italie du sud. Ils s’installent dans la vallée du Tibre, en Campanie et en Apulie[7].
  • 367 av. J.-C. : lois licinio-sextiennes à Rome. Le pouvoir des tribuns de la plèbe (pouvoirs d’intercessio et de prohibitio) se développe à l’issue de dix ans de conflit pendant lequel ils menacent de paralyser les institutions de la Rome antique afin d’obtenir plus de droits politiques pour la plèbe, ce qui permet la formation d’une nouvelle classe dirigeante, la nobilitas patricio-plébéienne[8]. Le territoire de Rome s’étend alors sur 1 900 km²[9].
  • 367-366 av. J.-C. : mort du tyran de Syracuse Denys l'Ancien, avènement de Denys le Jeune, deuxième voyage de Platon en Sicile[10]. Face à l’appauvrissement et au dépeuplement de la Sicile, Denys le Jeune ne suit pas les conseils de Platon qui lui suggère de faire appel à des colons venus de Grèce pour « refonder » les cités de l’île.
Apollon du Belvédère, traditionnellement attribué à Léocharès
  • 364 av. J.-C. : bataille de Cynoscéphales. Alexandre de Phères, en lutte contre Thèbes (368-364), voit son influence se réduire à sa capitale et à la Thessalie méridionale[13].
  • 364-362 av. J.-C. : les démocrates arcadiens envahissent l’Élide et s’emparent du sanctuaire d’Olympie et utilisent le trésor sacré du sanctuaire pour payer la solde des eparitoi, soldats d’élite recrutés parmi les couches les plus pauvres de la population. Les Mantinéens protestent et obtiennent le soutien de l’Assemblée des Dix-Mille, composée de propriétaires. Les eparitoi doivent quitter l’armée et sont remplacés par des Arcadiens plus riches[14].
Hermès portant Dionysos enfant, chef-d'œuvre de Praxitèle.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Delaporte, Ars Magna : Trésor de l'âge d'or Hypothèses, thèses et épithèses sur un mythe historico-philosophique, Ars Magna, (ISBN 9791096338245, présentation en ligne)
  2. Patrice Brun, Le monde grec à l'époque classique - 3e éd.: 500-323 av. J.-C., Armand Colin, (ISBN 9782200615802, présentation en ligne)
  3. Peter John Rhodes, Robin Osborne, Greek Historical Inscriptions : 404-323 BC, Oxford University Press, (ISBN 9780198153139, présentation en ligne)
  4. Vincent Azoulay, Xénophon et les grâces du pouvoir : De la charis au charisme, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859445096, présentation en ligne)
  5. Venceslas Kruta, Les Celtes: « Que sais-je ? » n° 1649, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130623694, présentation en ligne)
  6. Henri Hubert, Les Celtes, Albin Michel, (ISBN 9782226234346, présentation en ligne)
  7. Franck Mathieu, Le guerrier gaulois : Du Hallstatt à la conquête romaine, Éd. Errance, (ISBN 9782877723671, présentation en ligne)
  8. Michel Humm, La République romaine et son empire : De 509 av. à 31 av. J.-C., Armand Colin, (ISBN 9782200622244, présentation en ligne)
  9. André Clérici et Antoine Olivesi, La République romaine, Presses Universitaires de France, (présentation en ligne)
  10. Pierre Brulé, Raymond Descat, Le monde grec aux temps classiques. Le IVe siècle, vol. 2, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130737513, présentation en ligne)
  11. Guy Donnay, « La chronologie de Léocharès », Revue des Études Anciennes,‎ , p. 300-309 (présentation en ligne)
  12. Yves Denis Papin, Chronologie de l'histoire ancienne, Éditions Jean-paul Gisserot, (ISBN 9782877473460, présentation en ligne)
  13. T. J. Buckley, Aspects of Greek History 750-323BC : A Source-Based Approach, Routledge, (ISBN 9780415099585, présentation en ligne)
  14. Pierre Carlier, Le Quatrième Siècle grec : jusqu'à la mort d'Alexandre, Points (ISBN 9782757845608, présentation en ligne)
  15. Michael Gagarin, The Oxford Encyclopedia of Ancient Greece and Rome, vol. 1, Oxford University Press, (ISBN 9780195170726, présentation en ligne)
  16. Dominique Lenfant, Les Perses vus par les Grecs : Lire les sources classiques sur l'empire achéménide, Armand Colin, (ISBN 9782200254162, présentation en ligne)
  17. Plutarque, Jean-Claude Thiolier, De gloria Atheniensium, Presses Paris Sorbonne, (ISBN 9782904315022, présentation en ligne)
  18. John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)