Années 360 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Années -360)
Aller à : navigation, rechercher

Ve siècle av. J.-C. | IVe siècle av. J.-C. | IIIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 380 av. J.-C. | Années 370 av. J.-C. | Années 360 av. J.-C. | Années 350 av. J.-C. | Années 340 av. J.-C. | ../..

369 av. J.-C. | 368 av. J.-C. | 367 av. J.-C. | 366 av. J.-C. | 365 av. J.-C. | 364 av. J.-C. | 363 av. J.-C. | 362 av. J.-C. | 361 av. J.-C. | 360 av. J.-C.



Événements[modifier | modifier le code]

La Grèce pendant l'hégèmonie thèbaine (371-362 av. J.-C.).


  • Les rapports entre Aksoum et Méroé se détériorent. Le nord de l’Éthiopie est envahi par les Méroïtiques.
  • Les éparitoi arcadiens, soldats d’élite recrutés parmi les couches les plus pauvres de la population, vivent, entre 368 à 362 av. J.-C., de la guerre et du pillage de trésors sacrés.
  • Le territoire de Rome s’étend sur 1 900 km² en 367 av. J.-C..
  • Appauvrissement et dépeuplement de la Sicile. Denys le Jeune ne suit pas les conseils de Platon qui lui suggère de faire appel à des colons venus de Grèce pour « refonder » les cités de l’île.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Apollon du Belvédère, traditionnellement attribué à Léocharès

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Art et culture[modifier | modifier le code]

Hermès portant Dionysos enfant, chef-d'œuvre de Praxitèle.
  • 370-340 av. J.-C. : style polychrome de Kertch, dans la céramique attique.
  • Vers 369-362 av. J.-C. : Athènes lève le bannissement de Xénophon qui serait alors retourné dans la capitale attique ; pour d'autres historiens, il aurait résidé à Corinthe[3].
  • Vers 366-365 av. J.-C. : début de la reconstruction du temple d’Apollon à Delphes[4].
  • Vers 365-355 av. J.-C. : début de l'activité du sculpteur athénien Léocharès[5].
  • Vers 364-361 av. J.-C. : floruit de la carrière du sculpteur Praxitèle[5]. Il réalise notamment l'Aphrodite de Thespies et Hermès portant Dionysos enfant (attribution discutée).


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Hubert, Les Celtes, Albin Michel, (ISBN 9782226234346, présentation en ligne)
  2. Franck Mathieu, Le guerrier gaulois : Du Hallstatt à la conquête romaine, Éd. Errance, (ISBN 9782877723671, présentation en ligne)
  3. Vincent Azoulay, Xénophon et les grâces du pouvoir : De la charis au charisme, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859445096, présentation en ligne)
  4. Patrice Brun, Alain Bresson, Économies et sociétés en Grèce classique et hellénistique : actes du colloque de la SOPHAU, Bordeaux, 30-31 mars 2007, Presses Univ. du Mirail, (présentation en ligne)
  5. a et b Selon Pline l'Ancien