Anlo Ewe (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anlo Ewe
Description de cette image, également commentée ci-après
L'astiagbekor, une danse guerrière

Populations significatives par région
Autres
Langues anlo ewe
Ethnies liées Ewe

Les Anlo Ewe sont une population maritime d'Afrique de l'Ouest vivant au Ghana, au sud de la région de la Volta, autour de la ville de Keta, et de l'autre côté de la frontière au Togo. Ils font partie du grand groupe des Ewes.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe différentes formes : Ahonian, Anglo, Anhlo, Anlo[1].

Langues[modifier | modifier le code]

Ils parlent l'ano ewe, un dialecte de l'ewe.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire des Anlo est liée à celle de l'esclavage. Nombre de leurs ancêtres ont joué un rôle actif dans les traites négrières, d'autres en ont été les victimes[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Torgbui Sri III, chef suprême des Anlo Ewe

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Meera Venkatachalam, Slavery, Memory and Religion in Southeastern Ghana, c.1850-present, Cambridge University Press, New York, 2015, 247 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Emmanuel Kwaku Akyeampong, Between the sea & the lagoon: an eco-social history of the Anlo of southeastern Ghana, c. 1850 to recent times, James Currey, Athens, Ohio University Press, Oxford, 2001, 244 p. (ISBN 0-85255-776-0)
  • (en) Sandra Greene, Gender, ethnicity, and social change on the upper slave coast: a history of the Anlo-Ewe, Heinemann, Portsmouth, NH, 1996, 209 p. (ISBN 0852556721)
  • (en) Agbotadua Kumassah, The migration saga of the Anlo-Ewes of Ghana, s. n., Keta (Ghana), 2005, 96 p.
  • (en) G.K. Nukunya, Kinship & marriage among the Anlo Ewe, Athlone Press, London, New Brunswick, NJ, 1999, 217 p. (ISBN 0-485-19637-9)
  • (en) Meera Venkatachalam, Slavery, Memory and Religion in Southeastern Ghana, c.1850-present, Cambridge University Press, New York, 2015, 247 p. (ISBN 978-1-10-710827-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :