Anjana Appachana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anjana Appachana
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(45-46 ans)
District de Kodagu
Nationalités
Formation

Scindia Kanya Vidyalaya, Université de Delhi, Université Jawaharlal Nehru,

Université d'État de Pennsylvanie
Activités
Autres informations
Distinctions
boursière du National Endowment for the Arts
Œuvres principales

Listening Now,

Incantations and Other Stories,

Anjana Appachana, née en 1972 dans le district de Kodagu, est une romancière, nouvelliste américaine d'origine indienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anjana Appachana a grandi en Inde, après ses études secondaires au Scindia Kanya Vidyalaya[1], elle a étudié à l'université de Delhi et à l'Université Jawaharlal Nehru avant de rejoindre les États-Unis pour étudier à l'université d'État de Pennsylvanie[2]. Elle a reçu un prix O. Henry pour sa nouvelle Her Mother intégrée dans le recueil Mes seuls dieux[2]. Elle a également bénéficié d'une bourse du National Endowment for the Arts[2].

Anjana Appachana réside à Tempe dans l'état de l'Arizona[3],[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

  • Listening Now, éd. Random House, 1998[5].

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Incantations and Other Stories, éd. Rutgers University Press, 1991

Livres traduits en français[modifier | modifier le code]

  • Le fantôme de la Barsati, traduit par Alain Porte, éd. Zuma, 2013
  • Mes seuls dieux (Incantations and Other Stories), traduction d'Alain Porte, éd..Zulma, 2013
  • L'Année des secrets (Listening Now), traduction de Catherine Richard, éd. Zulma, 2013

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Internal Landscape and the Existential Agony of Women in Anjana Appachana's Novel "Listening Now", A Doctoral Dissertation, par M. Poonkodi pour la revue Language in India, volume 9, du 3 mars 2009[14]
  • Sound of silence, interview menée par Pramod Nayar pour le magazine The Hindu, 2002[15]
  • Her story, article d'Anita Reddy pour le magazine India Today, 1999[16],
  • A Deep and Distant Time, article d'Anderson Tepper pour le New York Times, 1998[17].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Alumni Meet », sur www.skvgwalior.org (consulté le 11 novembre 2017)
  2. a b et c (en) Jaina C. Sanga, South Asian Novelists in English: An A-to-Z Guide, 2003, p.12.
  3. « “Her Mother” by Anjana Appachana - ppt video online download », sur slideplayer.com (consulté le 14 novembre 2017)
  4. (en) « Anjana Sinha's Profile | Spokeo », sur Spokeo (consulté le 14 novembre 2017)
  5. « IndiaStar: Anjana Appachana's "Listening Now" reviewed by Meenakshi Mukherjee », (consulté le 11 novembre 2017)
  6. « Appachana Anjana Sinha | NEA », sur www.arts.gov (consulté le 11 novembre 2017)
  7. (en) « WOMEN ON WOMEN: ANJANA APPACHANA »
  8. Véronique-Atasi, « Mes seuls dieux de Anjana Appachana - atasi.india.mania.com », atasi.india.mania.com,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Closer look at the distant figures : a Study in the Absent Prsence of Male Characters in Anjana Appachana's Incantations and Other Stories, »
  10. « 2.Traditional and Reconstructed Women in Anjana Appachana-S.Ramanathan - Journal of English Language Teaching and Literary Studies (JELTALS) », sur sites.google.com (consulté le 11 novembre 2017)
  11. « 2.Mother as an Embodiment of Sacrifice: A Critical Study of the Selected Short Stories of Anjana appachana - Journal of English Language Teaching and Literary Studies (JELTALS) », sur sites.google.com (consulté le 11 novembre 2017)
  12. « Mes seuls dieux, d’Anjana Appachana : l’Inde en héritage », TESS MAGAZINE,‎ (lire en ligne)
  13. « Anjana Appachana contre la concaténation des femmes - La Revue des Ressources », sur www.larevuedesressources.org (consulté le 11 novembre 2017)
  14. « Language in India », sur www.languageinindia.com (consulté le 11 novembre 2017)
  15. hymin, « The Hindu : Sound of silence », sur www.thehindu.com (consulté le 11 novembre 2017)
  16. (en) « Book review: Anjana Appachanas Listening Now », India Today,‎ (lire en ligne)
  17. (en) « A Deep and Distant Time », sur New York Times,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale d’Israël • Bibliothèque universitaire de Pologne • Bibliothèque nationale d’Australie • WorldCat