Animal Crossing: New Horizons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Animal Crossing
New Horizons
Image illustrative de l'article Animal Crossing: New Horizons

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EPD
Distributeur Nintendo
Concepteur Hisashi Nogami (producteur)
Aya Kyogoku (directrice)

Date de sortie
Franchise Animal Crossing
Version 1.2.1 ()
Genre Simulation de vie
Mode de jeu 1 à 8 joueurs
Plate-forme Nintendo Switch
Média Carte de jeu
Dématérialisé
Langue Multilingue
Contrôle Joy-Con

Site web nintendo.fr
Série

Animal Crossing: New Horizons (あつまれ どうぶつの森, Atsumare dōbutsu no mori?) est un jeu vidéo de simulation de vie développé par Nintendo EPD et édité par Nintendo. Annoncé le lors d'un Nintendo Direct, ce jeu est sorti le sur la console Nintendo Switch. Il s'agit du cinquième opus de la série Animal Crossing, sans compter les jeux dérivés.

Généralités[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur, lorsqu'il commence la partie, peut créer son personnage puis choisir une île parmi quatre modèles aléatoires qui lui sont proposés ainsi que l'hémisphère de la planète sur lequel il souhaite qu'elle se trouve (ceci n'aura d'effets que sur le rythme des saisons et la faune de l’île). Il arrive ensuite sur cette île déserte, par avion, grâce à la formule Évasion d'une société (fictive) nommée Nook Inc. Il est accompagné de deux animaux, un de personnalité grande-sœur, un de personnalité sportif (choisis aléatoirement dans le répertoire des villageois des jeux précédents), qui se sont eux aussi procuré le forfait Évasion[1]. Comme c'était également le cas dans l'opus précédent, le joueur débute son aventure en habitant une tente, qu'il pourra par la suite faire évoluer en maison s'il fait parvenir une certaine somme de Miles Nook (la nouvelle monnaie basée sur des succès) ou de clochettes à Tom Nook. Il peut toutefois ici choisir lui-même l'emplacement des habitations des deux autres résidents, et par la suite de tous les animaux désirant venir habiter sur son île.

Avec pour seul outil moderne un Nookphone, sorte de téléphone portable présentant plusieurs fonctionnalités (dont un certain nombre pouvant s'obtenir au fil de sa progression), le joueur est donc amené à développer lui-même son île et à tout y construire de A à Z. Le système de jeu reste, tout comme les opus précédents, grandement centré sur l'aspect relationnel de la vie en compagnie d'animaux divers, mais présente tout de même de nombreuses nouveautés au niveau du gameplay, notamment le système de crafting (artisanat).

Personnalisation[modifier | modifier le code]

Avant même de poser un pied sur l'île, le joueur peut personnaliser totalement son avatar: coiffure (huit durant l'étape d'enregistrement, ainsi que huit colorations, mais bien plus au fur et à mesure que l'on avance dans le jeu), yeux (vingt-six possibilités de paires), nez (trois possibilités : un rond, un carré et un triangulaire), bouche (quatre possibilités) et couleur de peau (huit possibilités), qui pourront par ailleurs être modifiés plus tard grâce à un miroir. Ces éléments du visage sont indépendants du genre du personnage, lequel peut, pour la première fois dans la série, être modifié à tout moment là aussi en utilisant un miroir.

En plus de pouvoir personnaliser son avatar, le joueur peut comme d'habitude grandement personnaliser son habitat (avec le retour du système d'aménagement présent dans Animal Crossing: Happy Home Designer). Grande nouveauté dans la série Animal Crossing, il a aussi le contrôle sur son environnement extérieur, et cela va jusqu'à la destruction de falaises et l'arrangement des bords de rivière. Cette fonction est accessible via l'application "Island Designer" (Remod'île en français) qui est disponible sur le Nookphone. Il lui est possible, de la même façon que dans Animal Crossing: New Leaf, de construire des projets tels que des ponts ou des rampes afin de se déplacer plus facilement au sein de son île. D'autres projets pourront être débloqués au fil de la progression du joueur, notamment la boutique des Sœurs Doigts de Fée, le musée, le magasin de Méli & Mélo et des améliorations de bâtiments.

Artisanat et décorations[modifier | modifier le code]

Dès son arrivée, le joueur explore l'île et recueille différentes ressources (branches, pierres, mauvaises herbes, etc.) qu'il pourra utiliser pour fabriquer des outils[2].

Ces outils lui permettent à leur tour d'amasser différents matériaux (bois, minerais de fer, argile, etc.) et, à l'aide de l'établi mis à disposition par Tom Nook, de fabriquer des objets ou des meubles pour décorer l'île ou sa maison et améliorer sa qualité de vie. Animal Crossing: New Horizons permet en effet au joueur de placer des objets à l'extérieur de sa demeure (tout comme cela était possible dans Animal Crossing: Happy Home Designer), sur toute l'île, afin d'en personnaliser l'apparence complète.

Activités[modifier | modifier le code]

Le joueur peut s'adonner à de nombreuses activités de loisirs comme le jardinage, la pêche ou la chasse aux insectes (et pourra ensuite exposer ses prises dans le musée). Le joueur peut également déterrer des palourdes japonaises dans le sable pour ensuite les utiliser comme appâts lors de la pêche.

Il peut interagir avec les villageois qui s'établiront sur l'île au fur et à mesure qu'elle se développe. Les créateurs du jeu ont d'ailleurs spécifié que les villageois avec qui le joueur se liera d'amitié pourront l'aider en lui fournissant des plans pour fabriquer de nouveaux objets[1]. Il est également possible d'entretenir une correspondance épistolaire avec les résidents de son île grâce à un service de poste, accessible au sein du petit aéroport de l'île Dodo Airlines.

De nouveaux outils font leur apparition dans Animal Crossing: New Horizons, notamment la perche qui permet de traverser la rivière aisément, faute de pont pour y parvenir (en plus de l'ajout de la possibilité de sauter d'une rive à l'autre lorsque l'espace qui les sépare est faible). On notera également la truelle, associée au système de l'application Island Designer (Remod'île en français) installée sur le Nookphone, qui a pour fonction de tracer des chemins à même le sol. Le joueur est ainsi capable de créer des zones délimitées et surtout des chemins de brique, de sable, de pierre ou encore de terre. Cette application permet également de créer de nouveaux cours d'eau ou de nouveaux reliefs sur l’île.

Une autre nouveauté a une place importante dans le jeu : les Miles Nook, une monnaie différente sous forme de tickets qui peuvent s'obtenir en remplissant des objectifs divers et variés (très nombreux, déblocables au fur et à mesure de la progression et accessibles via le Nookphone). Ces Miles Nook peuvent être échangés contre de nombreuses récompenses : des applications pour le Nookphone (par exemple, la possibilité de créer des motifs comme dans Animal Crossing: New Leaf), des cartes d'artisanat ou même de nouvelles coiffures... Mais surtout, elles permettent au joueur de s'offrir une courte excursion vers une autre île inhabitée, aléatoire, sur laquelle il lui est possible de collecter de nouvelles ressources, et éventuellement de rencontrer d'autres animaux.

Il est aussi possible de transporter des arbres et de casser des pierres grâce à la pelle en mangeant des fruits.

Mode multijoueur[modifier | modifier le code]

Animal Crossing: New Horizons permet au joueur de visiter l'île d'autres joueurs avec le service Nintendo Online et par le truchement d'une connexion Internet ou d'une connexion locale (LAN), comme c'est le cas dans la série depuis Animal Crossing: Wild World. Ce mode permettra jusqu'à 8 joueurs de visiter l'île d'un autre joueur.

Par ailleurs, pour la première fois dans cette série, il est possible de jouer en mode multijoueur coopératif sur la même console. En effet, il est possible de jouer jusqu'à 4 joueurs simultanément sur le même écran[2]. La caméra suit un joueur "leader" et, lorsque les joueurs invités n’apparaissent plus à l’écran, ils sont téléportés près de ce joueur principal. Le statut de "leader" peut être transmis rapidement à l'un des trois autres joueurs.

Le mode multijoueur d'Animal Crossing: New Horizons a été peaufiné depuis les derniers opus : ainsi, il est toujours possible de nommer des joueurs "meilleurs amis", un statut qui les distinguera de celui de simple "ami", mais cela aura plus d'importance. En effet, il est possible de n'autoriser que les "meilleurs amis" à utiliser certains outils tels que la hache ou la pelle. Cette mesure a vraisemblablement pour but d'éviter toute dégradation de son île par un autre joueur potentiellement malveillant.

Personnages[modifier | modifier le code]

Plusieurs personnages des précédents opus font leur retour dans ce jeu dont Tom Nook, Méli, Mélo, Marie, ou encore Sarah. Par ailleurs, les courtes présentations vidéos du jeu diffusées en 2019 par Nintendo laissent présager que la plupart des villageois présents dans Animal Crossing: New Leaf seraient de retour pour cette nouvelle version. Il a par la suite été confirmé que quelques nouveaux autres sont également de la partie.

De plus, le Nintendo Direct du 20 février 2020 montre de nouveaux personnages spéciaux, notamment pour les événements tels que les tournois (pêche, chasse) et la vendeuse de navets, qui n'est maintenant plus Porcella mais Porcelette, sa petite fille. On remarque surtout les nouveaux personnages qui s'occupent des trajets d'une île à l'autre, se trouvant être deux dodos : Morris et Rodrigue.

Par ailleurs, une vidéo dévoilée le 21 avril 2020 annonce le retour de Rounard dans le jeu, le vendeur d’œuvres d'art et d'objets de valeur. Certaines des œuvres de Rounard sont des contrefaçons

Fonctionnalités techniques[modifier | modifier le code]

Animal Crossing: New Horizons est le premier opus de la série à proposer une sauvegarde automatique. Il est néanmoins toujours possible de faire l'opération manuellement via le bouton - du joy-con gauche.

Un service qui sera disponible en mars 2020 a par ailleurs été développé parallèlement au jeu sur l'application pour smartphone Nintendo Switch, comme cela avait déjà été le cas pour Splatoon 2 et Super Smash Bros. Ultimate. Elle permet notamment de communiquer plus facilement en mode multijoueur via l'utilisation d'un clavier (celui d'un téléphone portable étant plus simple d'utilisation que celui de la console de jeu) ou même d'un tchat vocal depuis l'application, connectée au jeu. Il y est également possible de gérer les joueurs enregistrés comme "meilleurs amis" , mais aussi de scanner les QR codes de motifs créés dans d'autres opus de la série Animal Crossing afin de les ré-utiliser en jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Le , le dernier segment de la présentation vidéo Nintendo Direct montre Marie, affairée à son poste d'assistante à l'hôtel de ville, ouvrant une lettre l'invitant à se joindre au tournois de combat Super Smash Bros. Ultimate. Cette annonce est suivie par le dévoilement d'une suite à Animal Crossing: New Leaf pour la Nintendo Switch dont la sortie devait avoir lieu en 2019[3].

Le , à l'occasion de la présentation Nintendo Direct consacrée à l'E3 2019, de premières informations sont dévoilées sur Animal Crossing: New Horizons, dont son titre et l'échéance pour sa parution maintenant repoussée au . Des images de jeu sont également diffusées où l'accent est mis sur la thématique tropicale de l'environnement insulaire ainsi que sur les nouvelles mécaniques d'artisanat[4],[5].

Le , un nouveau Nintendo Direct de vingt-sept minutes a été diffusé en live sur la chaîne YouTube de Nintendo. On y découvre beaucoup de nouveaux éléments concernant la version finale du jeu[6].

Le , un Nintendo Direct Mini dévoile de nouvelles informations sur le jeu[7]. Ce dernier présente quelques images de la fête des œufs devant se tenir le mois suivant.

Le , Nintendo publie une nouvelle vidéo présentant les nouveautés d'une future mise à jour devant se tenir le [8]. En plus d'annoncer les événements se tenant d'avril à juin 2020, cette vidéo présente les nouveaux personnages rejoignant le jeu : Racine vendant des graines et pousses d'arbres et Rounard vendant des œuvres d'art et objets de valeur. Le premier personnage annonce l'ajout d'arbustes au jeu tandis que le second annonce l'extension du musée avec l'ouverture d'une galerie d'art.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 9 / 10[9]
Gamekult (FR) 8 / 10[10]
IGN (US) 9 / 10[11]
Jeuxvideo.com (FR) 17 / 20[12]
Nintendo Life (US) 10/10 étoiles[13]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 91 %[14]
(104 critiques)

Animal Crossing: New Horizons reçoit des critiques élogieuses de la presse spécialisée. Il obtient un score de 91 % sur la base de 104 critiques sur Metacritic[14].

Ventes[modifier | modifier le code]

Animal Crossing: New Horizons réalise un lancement fulgurant. D'abord, au Japon, le jeu s'est vendu à 1,88 million d'exemplaires en trois jours, sans comptabiliser les ventes dématérialisées[15]. Il s'agit alors du meilleur démarrage d'un jeu sur Nintendo Switch. Il s'est également vendu à 2,68 millions d'exemplaires physiques au Japon lors des 10 derniers jours de mars[16]. Fin avril, il devient le jeu le plus vendu au format physique du pays sur Nintendo Switch[17]. Ensuite, aux États-Unis, le jeu effectue le troisième meilleur lancement d'un jeu Nintendo sur le territoire américain[18]. Nintendo annonce également avoir écoulé 11,77 millions de copies à travers le monde en 12 jours, ainsi que 13,41 millions d'exemplaires du jeu en 6 semaines[19]. En dépassant les 12,55 millions d’exemplaires vendus du jeu précédent, New Leaf, il devient le jeu le plus vendu de la franchise[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Miranda Sanchez, « How Tom Nook Uses His Money and 14 More Details About Animal Crossing: New Horizons - E3 2019 », sur IGN (consulté le 13 juin 2019)
  2. a et b (en) « Animal Crossing™: New Horizons », sur Site Nintendo pour l'E3 (consulté le 11 juin 2019)
  3. Nintendo France, « Nintendo Direct du 14 septembre 2018 », sur YouTube, (consulté le 14 mars 2019)
  4. Nintendo France, « Animal Crossing: New Horizons - Bande-annonce de l'E3 2019 (Nintendo Switch) », sur YouTube, (consulté le 11 juin 2019)
  5. « Nintendo Direct | E3 2019 », sur YouTube, (consulté le 11 juin 2019)
  6. Nintendo France, « Animal Crossing: New Horizons - Plongée dans la vie insulaire (Nintendo Switch) », sur YouTube, (consulté le 21 avril 2020)
  7. Nintendo France, « Nintendo Direct Mini du 26 mars 2020 », sur YouTube, (consulté le 26 mars 2020)
  8. Nintendo France, « Animal Crossing: New Horizons – Mise à jour gratuite du 23/04/2020 (Nintendo Switch) », sur YouTube, (consulté le 21 avril 2020)
  9. Yann Bernard, « TEST de Animal Crossing New Horizons Switch : La grande évasion ? », sur Gameblog, (consulté le 24 mars 2020)
  10. Luma, « Sur l'île d'Animal Crossing : New Horizons, tous les rêves sont permis », sur Gamekult, (consulté le 16 mars 2020)
  11. (en) Samuel Claiborn, « Animal Crossing: New Horizons Review », sur IGN, (consulté le 16 mars 2020)
  12. k-miye, « Test : Animal Crossing New Horizons : un paradis de nouveautés », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 16 mars 2020)
  13. (en) Alex Olney, « Animal Crossing: New Horizons Review », sur Nintendo Life, (consulté le 24 mars 2020)
  14. a et b (en) « Animal Crossing: New Horizons for Switch Reviews », sur Metacritic (consulté le 24 mars 2020)
  15. Clementoss, « Animal Crossing : New Horizons surpasse le lancement de Pokémon Épée / Bouclier au Japon », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 25 mars 2020)
  16. Valentin, « Animal Crossing : New Horizons se vend à 2,68 millions d'exemplaires physiques au Japon au cours des 10 premiers jours », sur Animal Crossing Horizons, (consulté le 20 avril 2020)
  17. « Ventes de jeux au Japon : Semaine 17 - Animal Crossing New Horizons dépasse Super Smash Bros. Ultimate », sur jeuxvideo.com, (consulté le 7 mai 2020).
  18. Clementoss, « États-Unis : les meilleures ventes de jeux en mars 2020 », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 9 mai 2020)
  19. Clementoss, « Animal Crossing : New Horizons s'est vendu à plus de 13,41 millions d'exemplaires », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 9 mai 2020)
  20. « « Animal Crossing », « Pokémon », « Switch » : une année record pour Nintendo », sur lemonde.com, (consulté le 7 mai 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]