Anick Arsenault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anick Arsenault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Anick Arsenault, née à Montréal en 1972, est une poète québécoise. Elle vit à Saint-Ulric, dans le Bas-Saint-Laurent[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Anick Arsenault est née à Montréal en 1972[2]. Elle d'abord publié dans l'ouvrage collectif Poèmes du lendemain deux, aux Écrits des Forges, en 1993.

Elle fait paraître son premier recueil de poésie, Noire sœur barbelée, aux Éditions Docteur Sax en 1996, dans lequel figurent des dessins d'Éric Burman. Son second recueil de poésie, Salopette, y parait également en 1997. C'est aux Écrits des Forges qu'elle publie son troisième recueil, Morts diverses, en 2000. En 2002, Femmes de sous mon lit, son quatrième opus, parait aux Éditions Triptyque.

Arsenault participe en 2005 à l'ouvrage collectif Paroles d'artistes pour la paix, 2005, aux Éditions d'art Le Sabord. Elle se tourne ensuite chez Planète Rebelle pour publier, en 2007, le recueil Mi amor mis à mort, coécrit avec Martin Pouliot.

En 2017, elle est finaliste au Rendez-vous vidéo poésie pour La beauté marche, réalisé avec Robert Mercier[3]. Son sixième recueil de poésie, Habitantes, est paru chez les Éditions de l'Écrou en 2021. Il aborde, entre autres, la « résilience des femmes, les combats intérieurs et l’amour qui se trouve malgré tout »[4].

Elle a également publié des textes dans une en trentaine de revues dont Filles Missiles, Françoise Stéréo, Moebius, Poésie postale et Le Sabord[5],[6].

Elle vit à Saint-Ulric et travaille à la bibliothèque du Cégep de Matane[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

  • 2017 - Finaliste au Rendez-vous vidéo poésie pour La beauté marche[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anick Arsenault, « Festins », Moebius : écritures / littérature, no 157,‎ , p. 79–86 (ISSN 0225-1582 et 1920-9363, lire en ligne, consulté le )
  2. a et b « Notes bibliographiques », Société littéraire de Laval, vol. 9, nos 2-3,‎ , p. 120 (lire en ligne)
  3. a et b Festival de la poésie de Montréal, « Rendez-vous vidéo-poésie », sur Festival de la poésie de Montréal (consulté le )
  4. « Recommandations de lecture | », sur www.lecollectif.ca, (consulté le )
  5. « Anick Arsenault -- Ville de Matane », sur www.ville.matane.qc.ca (consulté le )
  6. « Anick Arsenault et Margaret Kraenzel  en résidence de création | CLAC - Carrefour de la littérature, des arts et de la culture de la Mitis », sur www.clac-mitis.org (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]