Angus Stone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Angus Stone
Description de l'image Angus Stone (48411937561).jpg.
Informations générales
Genre musical Folk, musique acoustique, rock
Instruments Chant, guitare, mandoline, banjo, piano, basse
Labels EMI, Flock/PIAS, Nettwerk, Discograph

Angus Stone (né le 27 avril 1986) est un auteur-compositeur-interprète folk australien et un producteur de disques[1]. Il fait partie du duo musical Angus & Julia Stone, avec sa sœur, avec qui il a sorti quatre albums studio. Son premier album solo, Smoking Gun, est sorti en avril 2009 sous le pseudonyme Lady of the Sunshine. Son deuxième album solo, Broken Brights, a été publié le 13 juillet 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Angus Stone est né le 27 avril 1986 et a grandi à Sydney. Ses parents, John et Kim Stone, étaient tous deux des musiciens folk[1]. Les sœurs aînées de Angus sont Catherine (née vers 1982) et Julia Stone (née le 13 avril 1984). Angus a fréquenté l'école primaire de Newport et l'école secondaire Barrenjoey. À l'école primaire, il rejoint le groupe de musique de l'établissement avec son père en tant qu'enseignant; ses sœurs participent également. Lors des réunions de famille, les enfants se produisaient, Stone jouait du trombone, Catherine au saxophone et Julia à la trompette avec Kim chantant et John au clavier ou à la guitare[2]. Vers l'âge de 14 ans, ses parents se séparent et peu de temps après, il commence à écrire des chansons pop. Stone a rejoint un groupe au lycée en tant que chanteur jouant à la fois des reprises et des chansons originales. Le groupe s'est produit lors d'événements communautaires locaux.

Pendant des vacances avec sa sœur en Amérique du Sud, Angus a présenté ses œuvres à sa sœur, Julia: "[Angus] écrivait des chansons incroyables [il] m'avait montré comment jouer de la guitare en Bolivie, et ces chansons m'avaient fait passer cette année"[2]. En 2006, ils ont formé un duo, Angus & Julia Stone. En mars de la même année, le duo a enregistré sa première chanson, Chocolates and Cigarettes.

Angus & Julia Stone (Angus à droite) se produisant au Falls Festival, en Tasmanie. Décembre 2007.

2009-2011: Lady of the Sunshine: Smoking gun[modifier | modifier le code]

En avril 2009, après avoir tourné pendant plus d'un an pour soutenir le premier album studio du duo, A Book Like This (septembre 2007), Angus a sorti son premier album solo, Smoking Gun, sous le pseudonyme de Lady of the Sunshine[1]. Il a été enregistré pendant six semaines en 2008, dans un ancien réservoir d'eau converti dans le nord du Queensland. Dans une interview accordée à la radio nationale Triple J avec Richard Kingsmill, Angus a déclaré que l'album venait de " d'un appétit grandissant de vouloir "rocker" ".

Angus a expliqué qu'il avait joué dans des groupes de rock au lycée, qu'ils reprenaient des chansons de Rage Against the Machine et du groupe californien Red Hot Chili Peppers - ces influences sont vaguement présentes sur Smoking Gun[3]. L'album atteint le top 50 sur le tableau des albums ARIA[4]. Un de ses morceaux de l'album, "Big Jet Plane", a ensuite été réenregistré et publié par le duo en single en mai 2010[5].

En mars 2010, le deuxième album du duo, Down the Way, sort. Il atteint la première place dans les cla [6] En 2011, il était certifié 3 ×   platine par ARIA. [7] C'était l'album le plus vendu par un artiste australien en 2010[8]. Down the Way a culminé au plus haut à la trentième place sur le palmarès des albums français et reste dans le top 200 pendant 86 semaines[9],[10].

Après une tournée mondiale faisant la promotion de Down the WayAngus et sa sœur se sont séparés, selon Stone, avec un "bout du chapeau et se sont promenés dans des directions différentes"[11]. Dans une interview à Rolling Stone Australie, Julia a révélé que le duo avait commencé à enregistrer des pistes pour un troisième album, en janvier 2011, mais les a mises de côté indéfiniment:

«C'était trop de penser que nous ne pouvions choisir que six chansons chacune. (...) Nous étions tous les deux dans un période où nous voulions vraiment que l'espace créatif aille dans la direction que nous voulions, donc nous nous sommes dit "prenons juste un an"".

Elle a précisé que ces chansons étaient peu susceptibles d'être entendues, mais a maintenu que le couple se réunirait après leurs projets solo.

2012-2015: Broken Brights[modifier | modifier le code]

Fin 2011, Stone commence à travailler sur son deuxième album solo, Broken Brights. L'album sort le 13 juillet 2012. En Australie l'album est un succès atteignant la deuxième place des ventes[6],[12]. La chanson-titre de l'album est sortie en mars de la même année, c'est le single principal et il est disponible en téléchargement gratuit en ligne[13]. Le deuxième single, "Bird on the Buffalo", est une métaphore d'une relation rêveuse entre amoureux[14]. L'actrice australienne Isabel Lucas apparait dans le clip vidéo de la chanson.

D'après Stone lui-même, l'album a été composé avec des influences d'enfance telles que Bob Dylan et The Eagles. D'après les critiques, le résultat final est en effet marqué par l'influence de Dylan, bien que certaines chansons comportent des éléments plus rock[15],[16],[17]. En parlant au Vancouver Weekly de la création de Broken Brights, il a dit qu'il "avait découvert beaucoup de choses à propos du temps. (...) Faire un pas en arrière et laisser quelque chose se dérouler et respirer et devenir mûr quand il est temps"[18].

Broken Brights est sorti en Australie le 13 juillet, au Royaume-Uni le 16 juillet, aux États-Unis le 17 juillet et en France le 6 novembre 2012[19]. L'album est sorti sous les labels Nettwerk Records aux États-Unis, EMI en Australie et au Royaume-Uni et Discograph en France.

Le critique musical, Jack Foley, a salué la sortie de l'album " le plus personnel à ce jour et démontre sa polyvalence. Il est imprégné de valeurs classiques dans l'écriture de chansons, d'inspiration diverse sans faire référence directement aux grands auteurs-compositeurs américains, de Petty à Dylan en passant par Neil Young ".

Triple J consacre Broken Brights comme l'album de la semaine à sa sortie, et l'a décrit comme "un album rêveur, glacé et nostalgique qui montre l'écriture de chansons unique d'Angus"[20].

Stone en 2014

Le single "Monsters" est sorti le 26 février 2013 chez Nettwerk Productions. Il contient une version éditée de la chanson qui a déjà été publiée sur Broken Brights. La chanson est passée de 5 minutes et 20 secondes à seulement 4 minutes et 3 secondes. Le single contient également une chanson inédite intitulée "In the Glow".

2016-présent: Dope Lemon: Honey Bones & Hounds Tooth[modifier | modifier le code]

En 2016, Stone a commencé à enregistrer sous le surnom de Dope Lemon[21]. L'album Honey Bones a été enregistré avec Rohin Brown (de The Walking Who) et Elliot Hammond (de The Delta Riggs) dans le propre studio agricole de Stone. Avant la sortie officielle de l'album le groupe diffuse deux chansons. D'abord "Uptown Folks" en février 2016, Triple J, une station de radio australienne nationale, a décrit le morceau comme "rock côtier décontracté". Ensuite le single "Marinade" sort sur l'iTunes Store américain en mai. L'album entier intitulé, Honey Bones, est sorti le 10 juin 2016[22].

Le 27 février 2017, Stone a sorti sa deuxième série d'enregistrements en studio sous le nom de Dope Lemon, l'EP à quatre pistes Hounds Tooth[23].

Songs for Australia[modifier | modifier le code]

En février 2020, Stone a publié une reprise de "Streets of Your Town" du groupe australien The Go-Betweens. La chanson figure dans l'album Songs for Australia, qui sort le 5 mars 2020. Songs for Australia est un album de reprise de plusieurs artistes internationaux dans le contexte particulier des incendies en Australie, qui touchent le pays depuis juin 2019. The National, Kurt Vile mais aussi les artistes français Pomme et Petit Biscuit participent à cet album dont tous les profits sont reversés aux efforts de lutte contre les feux de brousse. La sœur d'Angus, Julia Stone, coordonne la sortie de cet album et reprend la chanson " Beds Are Burning" du groupe australien Midnight Oil.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Liste d'album studio solo de Angus Stone
Année Album
2009 Smoking Gun
  • Crédité à: Lady of the Sunshine (pseudonyme d'Angus Stone)
  • Fabriqué: April 2009
  • Label: Capitol / EMI
2012 Broken Brights
  • Sortie: 13 juillet 2012
  • Label: Capitol / EMI
  • Certification: ARIA Or
2016 Honey Bones [24]
  • Crédité à: Dope Lemon
  • Sortie: 10 avril 2016
  • Étiquette: EMI
2019 Smooth Big Cat [25]
  • Crédité à: Dope Lemon
  • Sortie: 12 juillet 2019
  • Étiquette: EMI

Singles[modifier | modifier le code]

Liste des singles
Titre Année Album
"Broken Brights" 2012 Broken Brights
"Bird on the Buffalo"[26]
"Wooden Chair"
"The Blower's Daughter"[27] Pas dans un album
"Monsters"[28] Broken Brights
"Uptown Folks"[29] (as Dope Lemon) 2016 Honey Bones
"Marinade" (as Dope Lemon)
"Home Soon" (as Dope Lemon) 2017 Hounds Tooth
"Hey You" (as Dope Lemon) 2019 Grand chat lisse
"Streets of Your Town"[30] (as Dope Lemon) À venir

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Prix de musique ARIA[modifier | modifier le code]

Prix AMP[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Andrew Murfett, « Stone Hearts Renewed », The Age, Melbourne, Fairfax Media,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b Andrew Murfett, « Angus & Julia Stone », The Age, Melbourne, Fairfax Media,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Kingsmill, « Lady of the Sunshine Talks to Richard Kingsmill », Triple J. Australian Broadcasting Corporation (ABC), (consulté le )
  4. Hung, « Discography Lady of the Sunshine », Australian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung) (consulté le )
  5. Lady of the Sunshine et Stone, « Smoking Gun [sound recording] / Lady of the Sunshine », EMI Music (consulté le ) : « Letter from Angus Stone: 'I wanted to introduce you to Lady of the Sunshine, some songs i have been working on... the record Smoking Gun. I’ve been skipping off in between tours for about a year now to shake my head of these songs. Every emotion in my head has its own voice and this record is what came of them. Last year the old man gave me his old telecaster which gave me the chance to move into a heavier sound. I tripped off up to North QLD to record with Finn (Govinda Doyle) who played drums & bass on the record. We  [sic] down the tracks in about 6 weeks throughout 2008, recording in an old water tank Smooth Biquette had fixed up. Finn's wife would cook supper for us & her new born baby whilst we worked till the young hours of dawn. I guess the idea of this album was that there would be no idea of how it would come together as a whole. I wanted these songs to have their own style. I enjoyed watching how the songs took on their own ride, most from the simplest of ideas. I wanted to work on the artwork as we did the music. A friend Caroline & I worked on different ideas, she then would take our conversation onto the canvas and create the picture for each song. So ... Lady of the Sunshine peace' .... Angus Stone ».
  6. a et b Hung, « Discography Angus Stone », Australian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung) (consulté le )
  7. UNSUPPORTED OR EMPTY région: Australia.
  8. « ARIA Charts – End of Year Charts – Top 100 Albums 2010 », Australian Recording Industry Association (ARIA) (consulté le )
  9. Hung, « Angus & Julia Stone – Down the Way », lescharts.com. Hung Medien (Steffen Hung) (consulté le )
  10. « Angus & Julia Stone » [archive du ], Discograph (consulté le )
  11. Concepts, « Angus Stone », IMC (consulté le )
  12. « Midweek Chart Report », themusic.com.au (consulté le )
  13. Home and Hosed, « 'Broken Brights' », ABC
  14. Blanton, « Video Premiere - Angus Stone - 'Bird on the Buffalo' », Paste Magazine (consulté le )
  15. Stone, « Broken brights / Angus Stone [sound recording] », EMI Music (consulté le ) : « This beautiful, double-album vinyl features the music and artwork of Angus' new album Broken Brights. There are only 500 hand-numbered, 12inch gatefold sleeves with a tactile uncoated finish, which encase 2 x 180g heavyweight vinyls. Strictly limited edition vinyl album. Broken Brights is Angus’ first solo album (in name). The self-produced thirteen-track album is proof that he can deftly shift between genres without compromising his signature sound and is proof that Angus' compositional skills transcend the preconceptions you might have about his musical style. In the recording process, Angus has captured memories and imaginings from his pilgrimage around the planet. What he says about goin "Bird on the Buffalo" and "Broken Brights" ».
  16. « Album Review: Angus Stone – Broken Brights »,
  17. « Angus Stone steps his solo self onto centre stage »,
  18. Fahlman, « Angus Stone and the Cinema of Song », Vancouver Weekly, Ricardo Khayatte, july–august 2012 (consulté le )
  19. « Angus Stone Announces New Album Broken Brights Released July 16th 2012 », Contactmusic.com (Dom Harrison) (consulté le )
  20. « Broken Brights », Triple J. Australian Broadcasting Corporation (ABC), (consulté le )
  21. « Update: Angus Stone debuts new musical project, Dope Lemon, talks touring plans | music news | triple j », Australian Broadcasting Corporation, (consulté le )
  22. « DOPE LEMON | EMI Music Publicity Portal », EMI (consulté le )
  23. Tait, « Dope Lemon / Hounds Tooth », The Music, (consulté le )
  24. https://itunes.apple.com/au/album/honey-bones/id1103535433
  25. Newstead, Al, « Angus Stone revives Dope Lemon with new song, album, and tour », ABC, (consulté le )
  26. « Birds on the Buffalo - single », sur Apple Music, (consulté le )
  27. « The Blower's Daughter - single », sur Apple Music, (consulté le )
  28. « Monsters - single », sur Apple Music, (consulté le )
  29. « Uptown Folks - single », sur Apple Music, (consulté le )
  30. « Streets of Your Town - single », sur Apple Music, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]