Anguille du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Anguilla japonica

L'anguille du Japon (Anguilla japonica) vit dans les fleuves, entre la Chine, la Corée, le nord des Philippines et le Japon. La femelle mesure un mètre et le mâle 50 centimètres.

Elles sont très appréciées dans la gastronomie mais sont aussi utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise.

Au Japon, elles sont souvent consommées grillées, badigeonnées d'une sauce composée d'un mélange de sauce de soja, de saké, de mirin et de sucre[1].

En 2012 au Japon, 56 000 tonnes d'anguilles sont consommées par an, parmi lesquelles seules 200 tonnes sont des prises naturelles, contre 3 400 tonnes en 1961[2]. Les prises en mer de civelles utilisées pour l'élevage sont passées de 230 tonnes par an en 1963 à moins de 10 depuis 2010 ; la majeure partie de la production provient de Chine et Taiwan[2]. Comme sa cousine européenne, la population de l'anguille du Japon est en fort déclin[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Un plat d’anguilles au menu sans interruption depuis plus de 200 ans, Nippon.com, le 3 juin 2014
  2. a et b Tetsuji Ida, « Anguille : un plat très prisé des Japonais menacé par la consommation de masse », Nippon.com, le 12 décembre 2012
  3. Nicolas Legendre, Coup de filet chez les trafiquants de civelles dans Le Monde du 27 avril 2018 p. 11

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :