Angle mort (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angle mort (homonymie) et Angle (homonymie).
Angle Mort
Image illustrative de l'article Angle mort (magazine)

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Genre Science-fiction, Fantasy
Date de fondation
Éditeur Association Angle Mort

Angle Mort est un magazine électronique français créé en 2010, spécialisé dans la science-fiction et la fiction spéculative.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le magazine naît fin 2010, création d'une équipe rassemblée courant 2009 (à partir d'une rencontre aux Utopiales de Nantes en octobre 2009) autour de Sébastien Cevey et de Laurent Queyssi, qui co-signent l'éditorial du premier numéro, en forme de déclaration d'intention et de programme, ainsi que de David Queffélec[1]. Se proposant de répondre à un manque perçu dans le paysage éditorial science-fictif[2], sur le modèle avoué du Lightspeed Magazine américain, chaque numéro propose quatre nouvelles originales, en français ou traduites, téléchargeables séparément, et quatre brefs entretiens avec chacun des auteurs, obtenus avec l'achat du numéro dans son ensemble[3]. Les éditoriaux de chaque numéro, s'ils présentent classiquement le sommaire commenté de la revue, proposent une vision des évolutions en cours des littératures de genre, et donnent également souvent un aperçu sur les coulisses du projet et de sa réalisation.

Le magazine est animé par des bénévoles, réunis dans l'association Angle Mort, une association loi de 1901[4]. Jusqu'au numéro 8, le magazine vend entre 100 et 150 exemplaires de chaque numéro[3].

Après une période de flottement en 2013-2014, le magazine redémarre en 2015 avec une équipe renouvelée en partie[5], animée notamment par René-Marc Dolhen, l'un des principaux responsables de l'encyclopédie bibliographique science-fictive en ligne NooSFere, et par Julien Wacquez, doctorant en sociologie à l'EHESS[6]. Ils co-signent l'éditorial du n°10 du magazine.

En juin 2016, le magazine se dédouble, en proposant désormais simultanément son jumeau en anglais, Blind Spot[7],[8].

À partir du n°12 (novembre 2016), chaque numéro inclut également un article académique et une interview avec un artiste contemporain lié au champ du magazine.

Le magazine a été nominé au prix spécial du grand prix de l'Imaginaire 2012.

Numéros parus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérôme Vincent, « Interview Angle Mort (ActuSF) », sur www.actusf.com, (consulté le 3 novembre 2016)
  2. « Angle Mort et visibilité de la littérature de genre en ligne », sur inso, (consulté le 3 novembre 2016)
  3. a et b David Chambost, « Angle Mort : dans les rouages d’une revue en ligne », Monde du Livre,‎ (lire en ligne)
  4. « ANGLE MORT (association) - Liste des collections - nooSFere », sur www.noosfere.com (consulté le 3 novembre 2016)
  5. « Rédaction | Angle Mort », sur www.angle-mort.fr (consulté le 3 novembre 2016)
  6. « Julien Wacquez | Nantes Utopiales • Festival International de Science-fiction », sur www.utopiales.org (consulté le 3 novembre 2016)
  7. Nicolas Gary, « Revue Angle mort : “Il existe une forte et riche tradition de science-fiction en France” », ActuaLitté,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Introducing Blind Spot: French Science Fiction in Translation », sur French Culture, (consulté le 13 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]