Anglais technique simplifié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'anglais technique simplifié (Simplified Technical English ou STE) est une langue normalisée ou rationalisée (controlled language) ou langue limitée (restricted language) dérivée du Simplified English ou SE mis au point, en 1980, par l'Association européenne des constructeurs de matériel aérospatial ou AECMA (en anglais the European Association of Aerospace Manufacturers) pour les besoins de l'industrie aérospatiale en matière de documentation de maintenance[1], l'anglais étant la langue internationale de l'aviation.

Le STE est un exemple de langue anglaise simplifiée. Les textes de base qui le définissent, ainsi que les détails sur la formation que l’on propose aux rédacteurs techniques, se trouvent sur le site de l’AeroSpace and Defence Industries Association of Europe ou ASD[2], qui regroupe l'AECMA, l'EDIG (the European Defence Industries Group) et EUROSPACE (the Association of the European Space Industry).

Le STE est désormais utilisé par d’autres industries qui produisent une grande quantité de documents techniques[2].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1932, Charles Kay Ogden crée le BASIC English, un anglais international de 850 mots. En 1970, le gouvernement fédéral américain encourage les rédacteurs officiels à employer le Plain English (un anglais sans fioritures). En 1972, la société Caterpillar élabore le Caterpillar Fundamental English, qui devient ultérieurement le Caterpillar Technical English.

En 1980, la société Fokker met au point, à partir du Caterpillar Technical English, l'AECMA Simplified English ou AECMA SE afin d'améliorer la lisibilité des manuels de maintenance aéronautique. En 2004, l'AECMA devient l'ASD (AeroSpace and Defense Industries Association of Europe) et en 2005, l'AECMA SE devient une norme sous le nom de Specification ASD-STE100 ou Simplified Technical English.

Le Simplified Technical English est exigé pour les documentations rédigées selon la norme ATA 2200 pour l'aviation civile et selon la norme S1000D pour les véhicules militaires. Le STE est entretenu par le STEMG (Simplified Technical English Maintenance Group)[3].

Dictionnaires prédéfinis[modifier | modifier le code]

L’anglais technique simplifié dispose d'un lexique de mots généraux agréés (approved words), au nombre d'un millier. Pour lever certaines difficultés, ces mots perdent certains sens qu'ils ont en anglais classique. Le mot close par exemple peut être utilisé en tant que verbe dans la phrase « Close the door » (« Fermez la porte ») mais l'adjectif homonyme (mais non homophone) close, en tant que partie de la locution prépositionnelle close to (« près de »), est exclu dans la phrase Do not go close to the landing gear (« Ne vous approchez pas du train d'atterrissage »), laquelle devient Do not go near the landing gear.

Pour se mettre à l'anglais technique simplifié, une société doit constituer, à partir de son vocabulaire technique propre ou maison (company-specific terminology), un dictionnaire de termes techniques agréés (approved technical names)[4].

Règles principales[modifier | modifier le code]

L’anglais technique simplifié se différencie des autres langages contrôlés dans la mesure où il consiste en une série de règles de ré-écriture appliquées à la production de textes procéduraux déjà rédigés par un rédacteur technique. Le STE est donc destiné aux réviseurs de textes, dont la tâche principale est de faire correspondre des textes à un guide de style particulier en utilisant un logiciel qui permet de vérifier la conformité de ces textes au règles de style[2].


  • Un mot agréé (approved word) ne peut avoir qu'une seule fonction grammaticale (be only one part of speech)[4].

En anglais normal, le mot oil (« lubrifiant ») est soit un nom, soit un verbe (to oil, « lubrifier »). En anglais technique simplifié, oil est employé uniquement comme nom.

Ainsi, on peut écrire The oil is contaminated[5] mais non Oil the bearings liberally[6]. Le verbe to oil est un terme non agréé (unapproved word).


  • Un mot agréé ne doit avoir qu'un seul sens (have only one meaning)[4].

En anglais normal, un mot peut avoir plusieurs sens ou acceptions : le verbe to follow signifie « venir à la suite de » ou « se conformer à ». En anglais technique simplifié, il est autorisé uniquement dans le sens de « venir à la suite de ».

Ainsi, à la place de Follow the safety instructions[7], on doit écrire Obey the safety instructions[8].


  • Un empilement de plus de trois noms (string of nouns, cluster of nouns) est proscrit[4].

Sources d'imprécision et d'erreur, les mots surcomposés de plus de trois éléments doivent être décomposés en partant du nom de droite.

Ainsi, au lieu de runway light connection resistance calibration, il faut écrire calibration of the resistance on a runway light connection.


  • Seuls les temps simples sont agréés (simple present, simple past, simple future), les temps composés (c'est-à-dire avec have) sont exclus[4].

Au lieu d'écrire We have received the technical reports from HQ, on mettra donc We received the technical reports from HQ[9]. Le compound past est remplacé par le simple past.


  • La forme verbale en -ing dite gérondif est à proscrire[4].

La phrase Standing near the valves when the system is under pressure is not recommended sera remplacée par Do not stay near the valves if the system is under pressure[10].


  • Le participe passé s'emploie adjectivé[4].
    • épithète, comme dans Connect the disconnected wires again,
    • ou attribut, après les verbes be et become, comme dans The wires are disconnected et The wires become disconnected.


  • La voix passive est à éviter dans les descriptions ainsi que dans les consignes et les procédures. La voix active s'impose[4].

Au lieu de All valves must be closed by hand, on dira You must close all valves by hand[11] ou encore Close all valves by hand[12].


  • Les auxiliaires de modalité ou verbes modaux may, might et should sont proscrits[13].


  • Une action doit être exprimée non pas par un nom mais par un verbe[4].

À la phrase Use of other lubricants can damage the O-ring, on substituera If you use other lubricants, you can cause damage to the O-ring[14].


  • Dans les avertissements (warnings) et les appels à la prudence (cautions), il convient de mettre en premier la consigne qui est donnée.

On écrira donc non pas Before working on the aircraft, disconnect the electric power mais Warning : Disconnect the electrical power (Ref XX-YY-XX) before starting work[15].

De plus, il ne doit y avoir qu'une seule consigne par phrase.


  • Les phrases descriptives ou déclaratives ne doivent pas comporter plus de 25 mots, les phrases procédurales plus de 20 mots. Les paragraphes sont limités à six phrases[4].


  • L'orthographe doit être la même partout[4].


  • Les notes doivent donner des informations et non des consignes ou des ordres[4].

Avantages[modifier | modifier le code]

Les partisans de l'EST assurent qu'il est en mesure :

  • de réduire les ambiguïtés ;
  • d'améliorer la compréhension entre des personnes ayant une langue maternelle autre que l'anglais ;
  • de rendre la traduction moins chère et plus facile ;
  • de faciliter la traduction automatique.

Ces mêmes promoteurs présentent le STE comme un produit commercialisé alors qu'il s'agit d'une invention qui était à l’origine gratuite et « libre de droits »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steve Swift, Sticks and Stones (Could the Words of Aeronautical Fatigue Hurt Us?, in J. P. Komorowski (ed.), Icaf 2011 Structural Integrity - Influence of Efficiency and Green Imperatives, Proceedings of the 26th Symposium of the International Committee on Aeronautical Fatigue 1-3 June 2011, Montreal, Canada (livre numérique Google), Springer, 2011, 973 pages, pp. 27-32, p. 34.
  2. a, b, c et d Résumé de la communication de (en) Chris Gledhill, Simplified Technical English: from the description of a new technolect to a critique of New New-speak, in GERAS Conference, 17-19 March 2011, Université de Bourgogne, 2011.
  3. (en) Mike Unwalla, AECMA Simplified English.
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) Russ Brown, Simplified English.
  5. « Le lubrifiant est sale ».
  6. « Lubrifiez les roulements abondamment ».
  7. « Suivez les consignes de sécurité ».
  8. « Respectez les consignes de sécurité ».
  9. « Nous avons reçu du siège les rapports techniques ».
  10. « Ne restez pas près des vannes si le circuit est sous pression ».
  11. « Vous devez fermer toutes les vannes à la main ».
  12. « Fermez toutes les vannes à la main ».
  13. (en) Wolfgang Teubert, Meaning, Discourse and Society, Cambridge University Press, 2010, 291 pages, p. 70.
  14. « Si vous employez d'autres lubrifiants, vous pouvez endommager le joint torique ».
  15. « Avertissement : coupez le courant (réf. XX-YY-XX) avant d'engager les travaux ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]