Angie Martinez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Angie Martinez
Surnom The Voice of New York
Nom de naissance Angela Martinez
Naissance (47 ans)
Brooklyn, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Animatrice de radio
Activités annexes Rappeuse, mannequin, actrice
Genre musical Hip-hop, rap East Coast, rap hardcore, Latin rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 1996
Labels Elektra Records
Site officiel theangiemartinezshow.com

Angela « Angie » Martinez, née le à Brooklyn, New York, est une animatrice de radio, rappeuse, actrice et mannequin américaine. Surnommée The Voice of New York, son émission de radio est classée à la première place chez les jeunes auditeurs du pays[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

À l'âge de seize ans, elle anime initialement une rubrique sur la radio de format urban, Hot 97, où elle rencontre Funkmaster Flex. Martinez anime les semaines Afternoon Drive, aux côtés de DJ Enuff de HOT 97, où elle interviewe des stars comme Kanye West et Mariah Carey. Elle part de Hot 97 le 18 juin 2014[2]. Elle est annoncée avoir signé chez le concurrent de Hot 97, Power 105.1 (WWPR-FM) le 19 juin 2014[3].

Musique[modifier | modifier le code]

En 1996, elle est en featuring sur Heartbeat de KRS-One extrait de l'album I Got Next[4]. En 1997, Lil' Kim l'invite pour le remix de Ladies Night, sur la bande originale du film Rien à perdre avec Missy Elliott, Lisa « Left Eye » Lopes et Da Brat[5]. La chanson atteint la sixième place du Billboard Hot 100[6] et troisième des Hip-Hop/RnB Songs[7]. Le single compte un million d'exemplaires vendus et est certifié disque de platine[8]. Les artistes sont nommées aux Grammy Awards la même année, et sont aussi invitées à jouer aux MTV Video Music Awards[9]. Elle participe ensuite à Christmas in the City de Mary J. Blige[10], Freak Out de Terror Squad, Oh No Remix de N.O.R.E., Tell Me Remix de Beenie Man[11], Wow de Funkmaster Flex et Big Kap[12], ainsi qu'à des interludes pour des mixtapes de DJ Clue, DJ Kayslay ou encore Kid Capri. En 2001, elle apparaît dans le clip de Jay-Z et R. Kelly, Guilty Until Proven Innocent[13].

Le 17 avril 2001, elle fait son premier album, Up Close and Personal[14], avec des featurings de Jay-Z, Snoop Dogg, Mary J. Blige, Wyclef Jean, Busta Rhymes et Kool G. Rap. Le premier single, Dem Thangzzz, est produit par The Neptunes, avec dans les chœurs Pharrell Williams et Q-Tip. L'album débute 32e du Billboard 200[15] et septième des Billboard Top RnB/Hip-Hop Albums[16] Son deuxième album, Animal House, sort en 2002. Le single If I Could Go comprend un featuring de Sacario et Lil' Mo, et Take You Home, un featuring de Kelis. Elle participe également au remix de Gangster de Lil' Mo et au titre Time to Go de Nina Sky.

En 2002, Martinez est engagée comme juge à la deuxième saison à l'émission américaine American Idol, mais abandonne quelques jours après car elle ne souhaitait pas briser les rêves des candidats[17]. En novembre 2014, Martinez signe au label Roc Nation de Jay-Z.

Télévision et cinéma[modifier | modifier le code]

En 2002, elle anime le talk show Stretch sur HBO. Elle tient des petits rôles dans des films indépendants sur le hip-hop tels que Blood is Thicker Than Water, Paper Soldiers, Brown Sugar (avec en tête d'affiche Taye Diggs, Queen Latifah et Sanaa Lathan).

Mannequinat[modifier | modifier le code]

Elle fait du mannequinat pour Eckō de Marc Ecko, RED, IceBerg, CoverGirl Queen Collection, Mercedes-Benz et le magazine Lucky[réf. nécessaire].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Martinez a un fils nommé Niko Ruffin (né le )[18] avec Tamir « Nokio » Ruffin[19],[20] de Dru Hill.

En 2014, Martinez participe à l'œuvre caritative de CC Sabathia, la PitCCh In Foundation, en courant le marathon de New York[21].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • BET Awards 2002 : Meilleure artiste hip-hop féminine (nommée)
  • Grammy Awards 1998 : Meilleure performance rap par un duo ou groupe pour Not Tonight (nommée)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Happy Birthday, Angie Martinez! », sur Latintrends.com, (consulté le 26 février 2016).
  2. (en) « Angie Martinez Resigns From Hot 97 », Vibe (consulté le 9 mars 2015).
  3. (en) « Angie Martinez joins Power 105.1 after leaving Hot 97 », sur NY Daily News, (consulté le 26 février 2016).
  4. (en) « KRS-One - Heartbeat / A Friend (Vinyl) », sur Discogs (consulté le 26 février 2016).
  5. (en) « Lil Kim f/ Da Brat, Missy Elliott, Angie Martinez, & Left Eye "Ladies Night (Not Tonight Remix)" (1997) - The 50 Best Rap Songs by Women », Complex (consulté le 26 décembre 2016).
  6. (en) « Lil' Kim - Chart history », Billboard (consulté le 26 février 16).
  7. (en) « Lil' Kim - Chart history », Billboard (consulté le 26 février 2016).
  8. (en) « Gold & Platinum », RIAA (consulté le 26 février 2016).
  9. (en) « Lil Kim - Ladies Night Live (Not Tonight Remix 1997) », YouTube, (consulté le 26 février 2016).
  10. (en) « Mary J Blige - Christmas In The City (Feat. Angie Martinez) Lyrics », sur Lyricsty.com (consulté le 26 février 2016).
  11. (en) « Beenie Man – Tell Me (Remix) Lyrics | Genius », sur genius.com (consulté le 26 février 2016).
  12. (en) « The Tunnel (Edited) by Funkmaster Flex », Rhapsody, (consulté le 26 février 2016).
  13. (en) « JAY-Z - Guilty Until Proven Innocent ft. R. Kelly », YouTube, (consulté le 26 février 2016).
  14. (en) Kerry L. Smith, « Up Close and Personal - Angie Martinez | Songs, Reviews, Credits », AllMusic, (consulté le 26 février 2016).
  15. (en) « Angie Martinez - Chart history », Billboard (consulté le 26 février 2016).
  16. (en) « Angie Martinez - Chart history », Billboard (consulté le 26 février 2016).
  17. (en) « Angie Martinez Quits ‘American Idol’ After Two Episodes », MTV, (consulté le 26 février 2016).
  18. (en) World Entertainment News Network, « Angie Martinez Gives Birth » (consulté le 9 mars 2015).
  19. (en) « Angie Martinez » (consulté le 13 juillet 2006).
  20. (en) « Undercover », sur undercover.com.au (consulté le 26 février 2016).
  21. (en) « CC Sabathia's wife Amber gears up for NYC Marathon », sur NY Daily News, (consulté le 26 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]